elfes fée celte médiéval nature fantastique fantaisy art tolkien robin des bois arthur merlin mélusine jeux de rôle costumes game of trone vampire sorciere licorne dragon magie bien etre ecologie légendes cheval antiquité histoire dessin livres films
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les élémentaux et nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Galshan
La Fée Facétieuse
La Fée Facétieuse


Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 25
Demeure : Sherwood
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Les élémentaux et nous   Mer 12 Nov - 17:34:13

Bon... Après une longue discussion, on a encore décidé d'ouvrir un autre sujet mdr XD

Je ne connais pas le cas des possessions d'un corps par un élémental. Astrellys m'a donc expliqué ce que c'était, et qu'il y en avait bien plus que ce que l'on croyait.

Je manifestais alors mon scepticisme (encore !) comme quoi les élémentaux ne devraient plus être très nombreux sur Terre, à cause de la pollution (ils y sont particulièrement fragiles, vu qu'attachés à la Nature). Je me disais donc : 's'ils n'ont pas fui la Terre, alors ils doivent se marcher dessus dans les rares coins non pollués !' Astré affirme que leur bonté est bien trop grande pour qu'ils nous laissent tomber et qu'effectivement il y a une surpopulation dans certains endroits. Il suffit juste qu'il y ait de la végétation et de grands arbres pour en trouver. D'après lui, cette surpopulation les amène à faire prospérer davantage la nature où ils se trouvent. Ils se sont alliés malgré leurs différents.

Ensuite, j'ai évoqué le fait que les fées pouvaient être cruelles (ce qu'il ne croit pas) :
Citation :
pour moi l'exemple de la ronde des fées est particulièrement cruel. Si les fées connaissaient si bien les humains, jamais elles ne les forceraient à danser une fois passer la 'barrière' des champignons. Danser jusqu'à l'épuisement, même si elles font ça parce qu'elles ont envie de s'amuser, ce n'est vraiment pas gentil...
Ce n'est qu'une fable, tout comme la soi-disante avarice des dragons, me répond l'Astrellys, ce à quoi je réponds :
Citation :
Une fable, je ne suis pas sûre. Les légendes ont toutes une part de vérité. Ce n'est pas tellement que les dragons sont avares, mais ils protègent des trésors, donc la croyance populaire veut qu'ils soient avares. Or garder un trésor (et va savoir lequel, en plus de ça ^^) ne veut pas dire que l'on est avare.


Bon je pense avoir fait le tour de ce qu'on s'est dits.
Maintenant, je voudrai ajouter que j'ai parlé de mondes parallèles et de dimensions (et pour une fois, Astré ne m'a pas contredit, nah XD).
La Féerie serait un monde parallèle, où les élémentaux ne désirant plus du tout vivre sur Terre se sont enfuis (leur terre natale, où ils retournent, en quelque sorte).
De plus, ils peuvent être dans une autre dimension. Cette autre dimension se situe sur le même monde que le nôtre, mais avec une 'fréquence' différente (ou je ne sais quoi d'autre). Ainsi, on ne peut pas voir les élémentaux parce que notre dimension n'est pas à la même 'fréquence' que la leur. Par un souci d'équilibre, je pense qu'ils ne nous voient pas non plus. Mais, parfois, des 'brèches' peuvent se produire, et on peut les voir un court instant.
Et puis, en plus des élémentaux vivant sur Féerie, ou dans une autre dimension, il y a ceux qui 'travaillent sur le terrain', soit avec nous. On ne peut les voir car ils sont cachés dans la végétation (comme les Dryades dans les arbres ou les Fées et Lutins dans les champignons) et on ne peut les voir, car notre coeur n'est pas assez pur.
Parfois, un élémental 'possède' un humain qui le croise car il considère que ce dernier a besoin d'aide et il le fait que s'il l'aime ne serait-ce qu'un tout petit peu (ça doit être par lecture d'aura XD). Après, il peut le soigner s'il est malade physiquement, mentalement, ou psychiquement. Ou autre...

Hum, je ne sais pas si je suis très claire mais voila où cette conversation m'a amenée, en ajoutant d'anciennes et de nouvelles connaissances, lol

Rhaa je voulais poser une question et je me souviens plus de laquelle... Sorry...


Dernière édition par Galshan le Mer 12 Nov - 19:13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Astrellys
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes


Masculin
Nombre de messages : 1182
Age : 34
Demeure : En tout lieu où galope une licorne...
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Mer 12 Nov - 19:01:48

Alors alors alors !

Est-ce que tu pourrais déjà remplacer ton titre par juste "les élémentaux et nous", ou ce style ? Le terme "possédé" me gêne un peu... Tu as confondu le passage où je te parlais des possessions, Shan ^^ Ce terme est pour les parasites qui sont justement opposés au monde des élémentaux... Car la possession est très négative, alors que la venue d'un élémental est très positive. Lorsqu'un élémental entre dans le corps d'un humain, je crois qu'on parle d'adombrement, c'est déjà plus joli.

Et j'étais d'accord sur la différenciation monde parallèle/autre dimension, mais concernant les élémentaux précisément je serais plus simple en disant que la plupart sont dans une dimension plus subtile de notre monde, ils nous voient donc très facilement mais nous ne pouvons que les sentir, notre vision étant limitée par le matériel...
Revenir en haut Aller en bas
http://souryami.eklablog.fr
Galshan
La Fée Facétieuse
La Fée Facétieuse


Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 25
Demeure : Sherwood
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Mer 12 Nov - 19:15:34

A modifié le titre.

Pfff, en ce moment je comprends tout n'importe comment, lol

Mais que veux-tu dire par 'dimension plus subtile de notre monde' ? J'avoue que c'est euhh bizarre comme expres​sion(pour moi, du moins). Parce qu'une dimension c'est une dimension, un point c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Astrellys
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes


Masculin
Nombre de messages : 1182
Age : 34
Demeure : En tout lieu où galope une licorne...
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Jeu 13 Nov - 11:14:00

Quand on parle de dimension, on pense souvent à un "ailleurs" : j'essaie d'exprimer par là que c'est un monde qui chevauche complètement le notre, qui se surimpose en quelque sorte. C'est pour ça que les élémentaux vivent avec nous, et non dans un ailleurs inaccessible...
Revenir en haut Aller en bas
http://souryami.eklablog.fr
Galshan
La Fée Facétieuse
La Fée Facétieuse


Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 25
Demeure : Sherwood
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Jeu 13 Nov - 18:59:00

Donc en fait, on n'a pas vraiment la même définition du mot 'dimension'.

J'ai eu comme un éclair de génie, cet aprèm (oui, ça m'arrive assez souvent... Nan nan je rigole, lol)

Et si, tout simplement, les élémentaux n'étaient que pure énergie ? Un peu comme dans Stargate SG1 (si vous connaissez la série) lorsqu'ils parlent des 'Anciens' qui ont accédé à un niveau de conscience plus élevé, leur permettant de contrôler toutes les potentialités de leur esprit sans avoir la contrainte du corps. Dans ce cas, ce serait peut-être ce qui attend les humains et autres êtres vivants dans l'Univers. Et, comme ils sont 'pure énergie' l'oeil humain ne peut les apercevoir (si on fait seulement confiance à ce qu'on appelle sa 'raison' (ou plutôt, ce qu'on nous a enseigné)... un truc comme ça XD). Ce qui expliquerait comment ils pourraient faire pour vivre sur Terre sans qu'on les aperçoive.
Revenir en haut Aller en bas
Astrellys
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes


Masculin
Nombre de messages : 1182
Age : 34
Demeure : En tout lieu où galope une licorne...
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Ven 14 Nov - 7:42:05

Non, tu crois, ça alors, mais voilà qui m'étonnerait, qu'on ait pas les mêmes définitions Razz

Pareil, je rejoins à moitié. En un sens, chaque être, même nous, nous sommes une énergie. Notre corps est lié au physique matériel, ce qui fait qu'il est très rigide, mais les corps d'autres êtres comme les élémentaux sont liés à un physique plus subtil qui leur permet justement plus de plasticité (changer de taille, par exemple, ou se téléporter). Mais ils ont un corps réel, et entre eux ils paraissent aussi normaux que nous entre nous... Ou si tu préfères, évolue jusqu'à ce niveau subtil (ou rejoins-le hors de ton corps) et alors tu les verras tous aussi concrets que des humains. Cette "subtilisation" est ce qui nous attend en effet, je crois, même si je ne sais pas vraiment à quel terme.

En revanche, quand on passe au niveau supérieur à celui des élémentaux, là ta théorie devient très juste. D'ailleurs, c'est l'accomplissement de la licorne. Mais la licorne est une maîtresse parfaite de la matière, elle peut aussi se matérialiser dans notre physique propre comme elle le souhaite (ou plutôt, comme elle le ressent pour guider et soutenir les humains en général ou un humain en particulier).
Revenir en haut Aller en bas
http://souryami.eklablog.fr
Galshan
La Fée Facétieuse
La Fée Facétieuse


Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 25
Demeure : Sherwood
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Dim 16 Nov - 15:11:18

Oui, nous sommes une énergie, mais une énergie coincée dans un corps matériel. Ce qui nous atrophie. Hum... Il y a beaucoup de choses que j'aimerais dire là-dessus, mais qui regroupe beaucoup trop de sujets différents... comme l'âme, ou les vies antérieures... En plus, ça risque d'être long, donc je ne sais pas si je dois tout dire ou non XD

J'essaie de faire un tit résumé : un philosophe grec (je ne sais plus lequel) a dit un jour que l'âme est constitué d'atomes, tout comme la matière. C'est une très belle théorie. Ce serait des atomes 'spécials âme' qui sont en quelque sorte impossible à détecter. Leur ensemble constitue l'énergie qui compose un être vivant. A la mort du corps, les atomes se désolidarisent et se regroupent, mais avec des atomes d'autres âmes. Mais, dans chaque nouvelle âme, il y a un pourcentage d'atomes venant d'une même âme précédente plus gros que le reste (je crois que je suis pas très claire...). Et c'est parce qu'on change d'âme, en quelque sorte, et de corps, aussi, que l'on oublie tout ce qui a précédé notre vie d'aujourd'hui.

Bref. L'ensemble de ces 'atomes', donc, constituent l'énergie. Enfin, ces deux choses sont liées, dans tous les cas. En s'organisant et en se réorganisant, les âmes évoluent, ce qui rejoindrait la théorie de l'évolution des espèces (qui serait alors autant physique que spirituelle. Mais les scientifiques ne peuvent prouver que l'évolution physique).

Les élémentaux, eux, n'évoluent plus ou peu, car l'énergie qui les compose est vraiment 'pure'. Plus que celle d'un simple homo sapiens sapiens. Ils n'ont ainsi pas besoin d'un corps, car c'est l'instabilité de la solidarisation des atomes de l'âme qui entraîne le besoin d'un support physique. Tu me suis ? lol, j'ai du mal à m'exprimer parce que j'avais un début de théorie avant de commencer ce sujet, et cette théorie est en ce moment même en train d'évoluer dans mon esprit... Un peu dur de tout coordonner, si tu vois ce que je veux dire XD
En fait, avant que l'énergie soit totalement pure, les atomes ont du mal à rester ensemble, parce qu'ils s'aiment pas, si je peux m'exprimer ainsi, lol. Cependant, pour pouvoir progresser, ils ont besoin de se connaître et de se reconnaître. Un truc comme ça. Pour les forcer à rester ensemble, le corps est présent.
Lorsque l'énergie qui constitue un être est totalement pure, les atomes n'ont plus envie de se fuir. Et le corps n'est plus utile.

Avec cette théorie, donc, il faudrait partager les élémentaux en deux catégories.
Ceux qui continuent à beaucoup évoluer parce qu'en retard. Ils sont présents sur Terre et 'apprennent' à contrôler leur énergie spirituelle, vitale, etc... Ils peuvent également être sur Féerie, par peur de l'humain et du danger qu'il représente pour les espèces vivantes.
Et ceux qui continuent à évoluer, mais beaucoup moins, car les atomes ne se fuient plus. Ils n'ont pas besoin de rester sur Terre et envahissent l'espace, l'Univers entiers. Ils traversent les dimensions, les mondes parallèles.

Hum... Ma théorie est un peu bancale, nan ? Faudrait que je la retravaille, lol. Je ne sais pas si vous avez réussi à suivre mon raisonnement, ô lecteurs (mdr)
Revenir en haut Aller en bas
Astrellys
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes


Masculin
Nombre de messages : 1182
Age : 34
Demeure : En tout lieu où galope une licorne...
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Ven 21 Nov - 19:22:03

Un peu, un peu ^^

C'est à dire que c'est une inspiration intéressante à l'origine, mais tu la mélanges avec quelques égarements, tout du moins à mon sens.

L'âme est parfaitement pure et indissoluble ou indissociable. Ce sont les couches qui la revêtent qui le sont, jusqu'à ce que l'âme soit capable de les unir à sa pureté : alors nous devenons vraiment ce que nous sommes. En attendant, le cycle des naissances nous lie, et une naissance est un peu comme un coup de massue qui nous rendrait amnésique de ce que nous avons traversé plus avant. Mais cet oubli est nécessaire, d'une part parce que nous avons à progresser et non à nous arrêter pour penser aux expériences passées comme des vieillards sur leur banc, et d'autre part parce que les expériences passées doivent soutenir du coeur et non encombrer de la raison, comme la flamme qui étreindrait l'énergie de jeunes chevaliers.

Les âmes, par essence, sont semblables, toutes, où qu'elles soient. Cependant, l'émergence de l'Univers a rendu nécessaire une certaine différenciation, avec des âmes qui régressent au plus fruste accomplissement, et avec des âmes qui sont, et n'ont donc pas besoin d'évoluer.

Les âmes des quatre grands règnes matériels (minéral, végétal, animal, spirituel) sont donc évolutives et ont toutes suivi cet ordre d'existence, depuis plus ou moins longtemps. Nous en sommes.

Les âmes des autres grands règnes ne passent pas d'un règne à l'autre ni même d'un échelon de leur règne à l'autre. Les élémentaux en sont.
Revenir en haut Aller en bas
http://souryami.eklablog.fr
Dénébuleuse
Gardienne de la Cascade
Gardienne de la Cascade


Féminin
Nombre de messages : 2968
Age : 29
Demeure : ~~*La Clairière Enchantée*~~
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Sam 22 Nov - 0:01:13

Bon je pense que l'on peut dire que les âmes se situant sur différent plan "d'évolution" peuvent communiquer entre elles de manières plus ou moins explicite pour les unes et les autres... Mais je pense que cette communication existe bel et bien puisqu'elles sont toutes reliées... Mais cette phrase m'interpelle :

Citation :
des âmes qui régressent au plus fruste accomplissement

Je voudrais en savoir plus à ce sujet... Comment les autres âmes réagissent-elles à la communication avec ces âmes qui ne sont pas ... comment dire... "matûre" ?
Revenir en haut Aller en bas
Aldarvarno
Dino
Dino


Masculin
Nombre de messages : 1501
Age : 34
Demeure : Entre Conflent et Quercorb, ou en Anjou !
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Sam 22 Nov - 1:27:28

Galshan a écrit:
un philosophe grec (je ne sais plus lequel) a dit un jour que l'âme est constitué d'atomes, tout comme la matière. C'est une très belle théorie. Ce serait des atomes 'spécials âme' qui sont en quelque sorte impossible à détecter (etc.)

biggrinears Arrow Arrow Arrow C'est mon n'ami Platoooonnnnn mouhahahaha (dans "la république" de mémoire)

bé écoute, je trouve ta théorie très intéressante Wink de toute façon, vu qu'on ne peut rien prouver, c'est comme en philo...on aime ou on aime pas. Moi j'aime bien (pas par ce que j'aime Platon hein mdr) biggrinears


Sinon Astrellys en allant un peu plus loin que Dame Déné dans la curiosité, sur quelle tradition te bases-tu, ou quel raisonnement t'a ammené à penser ce que tu nous transmet?
Revenir en haut Aller en bas
http://yomenie.forumzarbi.com
Galshan
La Fée Facétieuse
La Fée Facétieuse


Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 25
Demeure : Sherwood
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Sam 22 Nov - 10:43:36

Eheh, c'était Platon ^^ Jl'aime ce philosophe, lol

Au moins un qui aime ma théorie, ça fait plaisir looool

Bon, aux questions maintenant (prépare toi Astre) :

Quelles sont ces couches dont tu parles ? Les couches qui revêtent l'âme. Pour moi, l'âme est énergie. Si elle est énergie, elle n'a pas besoin de 'couches'...

'Le cycle des naissances nous lie' : c'est-à-dire chaque être vivant à un autre, parce que ces deux se sont connus, croisés dans une autre vie (ce que je crois, lol) ? Ou alors, l'évolution de notre âme ?

L'oubli est nécessaire, certes. Mais il peut être dû à ma tite théorie. Comment expliquer sinon que la naissance est un 'coup de massue' ? Pourquoi le serait-elle ? Comment s'y prendrait-elle ?

Pourquoi y aurait-il des âmes n'ayant pas besoin d'évoluer ? C'est injuste, et je ne crois pas à l'injustice dans l'Univers (à part dans les sociétés humaines...).

Je ne crois pas que les roches aient une âme. Ce serait comme dire que mon ordinateur à une âme. Or, s'il en avait une, il réfléchirait un peu plus et ferait ce que je veux, et pas le contraire (parce qu'il a été conçu pour ça, nah).

Pourquoi y aurait-il une différenciation entre certaines âmes et d'autres, avec l'évolution et tout le tralala ? (ça rejoint un peu une autre de mes questions). Je ne vois pas pourquoi les élémentaux n'auraient pas besoin d'évoluer. Ca reviendrait à dire qu'ils stagnent là où ils en sont, et stagner ça revient à être mort, pas vivant. (tu comprends ? XD lol)

Voila, je crois que j'ai fait le tour...
Revenir en haut Aller en bas
Astrellys
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes


Masculin
Nombre de messages : 1182
Age : 34
Demeure : En tout lieu où galope une licorne...
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Dim 23 Nov - 20:15:11

Dénébuleuse, les stades les plus "simples" de l'évolution n'ont besoin de rien d'autre qu'un échange naturel avec les forces universelles... La communication avec de plus grandes formes de conscience ne se concrétise que lorsque cette possibilité commence à avoir de l'importance dans l'expérience de la quête de sa maturité. Cette communication est essentiellement assimilée "inconsciemment", après, lorsqu'il est possible de communiquer en conscience avec des guides, c'est qu'on est proche de pouvoir en être un nous même.

J'espère que j'ai bien compris ta question et que j'ai été clair...


Aldavarno, je ne me base que sur ma propre conscience du monde, et c'est pourquoi mes avis ne sont que ce reflet, et sont destinés avant tout à entraîner une réflexion dans vos coeur... qui possèdent tous la connaissance. Comme j'ai commencé à dévoiler la connaissance du mien grâce à une licorne, je pourrais même conseiller de croire aux licornes avant de me croire moi, au besoin.


Shan, je répondrais bien par une fessée, parce qu'en plus je suis sûr que tu saurais venir me rendre visite en rêve pour entendre des réponses plus directes. Je peux ? Non ? Bon, bon...

Alors, quand je parlais de couches, je pensais à celles qui les revêtent lorsque nous sommes dans un corps humain de ces jours. Il y a de multiples couches très collantes qu'on peut ranger dans la catégorie du subconscient. Les traumatismes nous construisent des armures dont il faut parfois savoir se débarrasser, puis les corps mentaux, physiques, vitaux, émotionnels, et tous les plus subtils, concourent tous à entretenir cette joyeuse ménagerie. Il n'y a donc aucun rapport avec l'énergie...

Je disais seulement que nous avons été liés à l'obligation de passer par le cycle des renaissances, mais j'adhère à ce que tu dis, et on est chacun liés à certaines personnes depuis de très longues périodes... Peut être même que certaines personnes en profitent à chaque fois pour poser des tas de questions à une autre :p (manque défaillir à l'évocation du nombre de points d'interrogations qui émaillent les millénaires de rencontres avec Shan... ouille... :p).

Je n'ai pas compris ta théorie si elle explique l'oubli de nos acquis profond pour la joie de leur redécouverte ? À toi donc de m'expliquer ^^

Pourquoi y aurait-il des âmes qui ont besoin d'évoluer ? C'est aussi bête que le contraire :-)

Il n'y a pas besoin de tout ramener à la notion d'âme, mais plutôt de conscience. La conscience étant la nature essentielle de l'Univers, elle se révèle en toute chose, c'est pourquoi il y a une forme très fruste de conscience dans les roches, et que nous avons probablement tous commencés par là. La conscience vient aussi de la pensée et de l'intention, par exemple sa relation avec sa voiture pourra faire naître quelque chose, et quiconque ayant entretenu cette relation ne pourra juguler un élan de tristesse à devoir la vendre à la casse.

Stagner ? Quelle idée ! Ce n'est qu'une question d'apparence. Nous comme les élémentaux avons une vérité de notre être, seulement il nous faut pour notre part retrouver petit à petit cette connaissance. Et puis les élémentaux sont infus de joie et de beauté, ils sont bien trop sages pour envier ce qu'ils ne sont pas, au contraire ça les amuse beaucoup de voir comment nous sommes parfois si stupides à nous oublier bêtement pour envier l'accomplissement du voisin ^^ Non, tout est parfaitement à sa place. Car n'oublions jamais que si un être possède une richesse, cela ne reflète que sa responsabilité à bien s'en servir pour le bénéfice de tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://souryami.eklablog.fr
Galshan
La Fée Facétieuse
La Fée Facétieuse


Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 25
Demeure : Sherwood
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Lun 24 Nov - 18:25:04

Non, pas de fessée non!1 Fais, gaffe à qui tu parles, toi, ici Admin, eheh pas_de_bol

Donc, couches = enveloppes corporelles ; couches collantes = subconscient. Jsais pas pourquoi mais ça me fait rire XD

Ehhhh, on compte pas mes points d'interrogation, méchant ! (je crois que les plus à plaindre sont mes parents, dans ce cas là mdr)

Bon, c'est parti pour expliquer ! Lorsque tu 'meurs', ton âme se 'désintègre' en plusieurs petits morceaux, qui ne sont pas quantitativement égaux. Ils rejoingnent d'autres morceaux, chacun de leurs côtés, et forment d'autres âmes. Et, dans chaque âme, ya un tit morceau plus gros que les autres. Comme tous les souvenirs se mélangent, c'est un peu le brouahah là-dedans, et le corps ne le supporte pas. Du coup, pfiout ! Le surmoi refoule tout dans l'inconscient (c'est bien, Shan, t'as bien appris ton cours de philo, bravo). Si tout n'avait pas été mélangé, ce n'aurait pas été le brouahah, donc pas de refoulement (et plus de pleurs ni de crises de la part du bébé, ouf !). Et c'est en avançant dans la vie que tout se remet peu à peu en place dans l'inconscient et, quand on 'meurt', c'est tout comme il faut, bien rangé ^^ Du coup, ca peut reformer de nouvelles âmes. Jusqu'à ce qu'une parfaite soit établie.
Ca doit être long comme procédé quand même XD

Concernant l'évolution des âmes, tu dis bien que certaines âmes évoluent et d'autres non. Moi, je pense que toutes sans exception évoluent. Je ne comprends pas pourquoi celles des élémentaux n'auraient pas besoin de cette évolution. C'est totalement injuste.

On a une conscience seulement parce qu'on a un inconscient. Et on a un inconscient seulement parce qu'on a un corps. Elle n'est pas la nature essentielle de l'Univers, mais une chose qui vient compléter la nature essentielle du corps vivant. Et je ne crois toujours pas que les roches aient une âme (conscience, comme tu préfères). Je ne saurai pas l'expliquer, mais j'en suis convaincue.

Donc, le but des élémentaux d'après toi, serait de nous aider à évoluer. Et eux, qui est-ce qui les y a aidé ? Quand nous aurons fini d'évoluer, qui aideront-ils ? L'Univers s'est créé au même instant pour tous, donc ils ont commencé comme nous : une bactérie. Et cette bactérie a vu son âme se morceler en plusieurs à sa mort (etc etc). Et ces âmes constituaient alors celles des élémentaux, et les nôtres. Donc ils ont commencé au même point que nous, pourquoi seraient-ils allés plus vite, hein ? Si le but de l'Univers est bel et bien d'évoluer, alors tous doivent évoluer.
Revenir en haut Aller en bas
Astrellys
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes


Masculin
Nombre de messages : 1182
Age : 34
Demeure : En tout lieu où galope une licorne...
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Mar 25 Nov - 11:55:22

Bah, les admins, comme tout, ça peut sauter, il suffit de réussir son complot Smile

Tu résumes trop, je m'embête à te faire un développement que j'espérais clair, et toi tu me fais des formules comme une matheuse qui ne pourrait s'empêcher de tout réduire à sa plus simple expression... Le système d'équations se résume donc au couple de solutions couches = enveloppes corporelles et couches collantes = subconscient , Galshan, tu vas l'avoir ta fessée, toute admin que tu sois !

Pour reprendre ton développement à toi, je ne suis pas du tout d'accord. Avec Galshan, c'est de la folie : on à les mêmes goûts sur les livres, les mêmes goûts sur les films, les mêmes goûts sur l'alimentation, les mêmes goûts sur les thèmes existenciels, et avec tout ça... on est jamais d'accord :p

Un mélange d'âme, ça n'existe pas, les âmes sont seulement brouillées par une ignorance qui est la source de tout ce que j'évoquais, jusqu'à trouver la pureté qui est la leur. Ou alors, elles sont transparentes depuis le début. Il n'y a absolument rien d'injuste dans tous ça, tout est à sa place. C'est exactement comme si tu disais qu'il est injuste que tu sois une jeune fille, et que la petite bête, là, soit une abeille. Mais tout fait partie du cycle, si nous sommes c'est parce que de plus petits et de plus grands que nous sont aussi ! Et l'abeille ne se pose pas de question, elle fait ce qu'elle a à faire, c'est tout. C'est quelque chose d'essentiel que nous devrions suivre : faire ce que nous avons à faire, faire ce que notre coeur nous souffle de faire, et ne pas se poser de questions inutiles. Nous n'en serions pas là où nous en sommes sans les élémentaux et d'autres, et ils sont tous heureux d'être ce qu'ils sont et d'avoir permis tout ce qu'ils ont travaillé.

Il est très important de comprendre que la jalousie et l'envie sont des créations de l'ego, des pillards du coeurs nés des limitations de notre petit égoïsme qui se croit le centre de tout. Les élémentaux ont l'âme transparente depuis leur naissance, ces élucubrations n'ont pas de sens pour eux. Et elles n'auront plus de sens pour nous quand nous parviendrons à nous élever à de plus hautes représentations.

L'Univers est une conscience, Galshan, c'est un secret qui fut dévoilé il y a déjà bien longtemps. C'est pourquoi la conscience émerge naturellement de toute chose, de chaque pensée, de chaque création de notre esprit. Comme les bulles d'une boisson pétillante perpétuelle.

L'évolution telle que nous l'apprend la science contemporaine rationnelle est fausse à tout point vue. Elle est fausse pour nous, déjà. Et elle est plus fausse encore pour les élémentaux. Si tu allais voir une divinité du feu, par exemple, et que tu lui demandais s'il a commencé comme une bactérie, tu le ferais beaucoup rire. Il te répondrait qu'il est une divinité du feu depuis toujours, et que les bactéries sont une toute autre histoire.

C'est parfois étonnant comme tu es d'une très grande ouverture et subtilité, mais aussi encore cartésienne comme une vraie prof de chimie ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://souryami.eklablog.fr
Galshan
La Fée Facétieuse
La Fée Facétieuse


Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 25
Demeure : Sherwood
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Mar 25 Nov - 19:35:37

Mais nan, mais nan *la fille qui veut toujours avoir le dernier mot refait surface*

Certes, il faut être ouvert d'esprit, mais il ne faut pas oublier ce que d'autres humains ont découvert, et qui s'avère être vrai. Tu ne peux pas, seul, décider si toute une légion d'humains a tort. Peut-être est-ce le cas mais tu n'es pas assez formé pour cela. Si ça se trouve, tu as tout faux, mais qui le saura jamais ? Personne.
Les scientifiques savent que ce qu'ils ont proposé peut être faux, terriblement faux, même. Mais l'humain a toujours désiré connaître la vérité, ce qui le pousse à réfléchir, à chercher, et à élaborer les meilleures thèses possibles. On ne peut changer la nature de l'homme. Notre but, c'est de comprendre ce qui nous entoure. Du moins, c'est le but de MA vie. J'ignore quelle est la tienne, mais les sciences sont tout ce qui me permet d'accéder à cette connaissance, et je m'y raccrocherai jusqu'au bout. Arrêtez donc de rabaissez les sciences, nan mais oh XD (Ca, c'est fait).

Avec moi, il faut que tout soit bien concis, résumé. Sinon jme perds. Donc désolée si je maltraite tes développements, lol

Oui, je dis qu'il est injuste que je sois une humaine et que la petite bestiole là soit une abeille. L'abeille est plus libre que les humains, libérée de contraintes impossibles. J'aimerais être comme elle. J'aimerais être tout sauf une humaine, en vérité.
Ne pas se poser des questions ? Mais c'est là la nature même de l'Homme. Je me pose des questions depuis que je sais parler, sur tout et sur rien. C'est automatique. Parfois, elles sont totalement inutiles, comme quand je demande à ma mère : 'pourquoi on a décidé d'appeler ça 'table' ? Pourquoi pas 'fourchette' ?' Oui, c'est vraiment inutile, mais voila, je me pose tout le temps des questions... Et, au fond de moi, je ne trouve pas cela inutile. Ca doit être un TOC, mdrrrrrrrr
Faire ce que mon coeur me souffle de faire, ok. Mais pas sans me poser des questions. Rien que d'imaginer vivre sans me poser des questions, ce serait la torture...

Je ne suis pas jalouse des élémentaux, je pense que personne ne l'est. Je trouve qu'il est merveilleux que des êtres comme eux existent. Mais peut-être avons-nous besoin de les surestimer à cause de notre besoin d'explication, de merveilleux ?

Je ne crois nullement à l'existence de divinités. Donc, pour aller les interroger, ça va être dur. Les Dieux n'ont toujours servi qu'à entre-déchirer les hommes entre eux, l'histoire le démontre assez. Je ne vois pas pourquoi je croirai en eux. Non, l'histoire sur Terre a commencé par une bactérie. D'ailleurs, si les dieux existaient, pourquoi riraient-ils d'avoir été une bactérie précédemment ? Une bactérie est à l'origine de la vie, elle est merveilleuse. On a tendance à rabaisser les bactéries, mais moi je trouve qu'elles sont tout aussi merveilleuses qu'un dauphin, ou autre ! As-tu déjà essayer de comprendre son fonctionnement ? C'est très compliqué ! En plus, elle a toujours survécu jusqu'à aujourd'hui. Elle est donc la plus merveilleuses des créatures vivantes. Je ne vois vraiment pas pourquoi le Dieu du Feu rirait d'avoir été une bactérie. Il devrait en être fier, au contraire.

Naaahh, j'aime pas qu'on me dise que la science c'est pas bien, d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Astrellys
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes


Masculin
Nombre de messages : 1182
Age : 34
Demeure : En tout lieu où galope une licorne...
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Mer 26 Nov - 13:08:38

La science est une chose merveilleuse lorsqu'elle est pure et libre. De nos jours, elle souffre de deux défauts majeurs : elle est brimée sur le seul coté rationnel et physique des choses, et elle est à la merci des lobbies qui la financent ou des intérêts qui la contrôlent. Les scientifiques indépendants et intéressants qui trouvent des choses justement trop intéressantes sont mis à l'écart par l'intimidation ou la mise en dépendance.

Seules deux matières résistent à cet acharnement et sont capables de faire rêver et s'envoler tous ceux qui appréhendent ses conclusions : la physique quantique et l'astrophysique.

Autrement, la science reste parfaite pour expliquer la matérialité des choses : la sexualité des acrasiomycètes c'est passionant, le cycle photosynthétique encore plus, et sur la sexualité humaine on arrive même à faire des antemachistes (*)

Pour le reste, la science, ça ne vaut pas un silex du Neandertal. Parce que, précisément, toutes les matières essentielles, telles que les secrets de l'Évolution, ne peuvent s'appréhender QUE par une vision complète, holistique, des choses. Ainsi que pour la naissance de l'Univers, la seule matérialité est incapable d'expliquer correctement l'affaire. La matière doit en effet toujours se rapporter à la conscience la plus intime des mondes, qui est sa génératrice et le moteur de son existence.

Alors, si tu n'es pas fâchée toute rouge, je vais passer à la suite ^^

Shan, tu as la garde du plus grand des trésors, là, en toi. Touche ta poitrine et tu le sentiras rayonner. Tu peux aimer l'abeille. Tu peux aimer les fées, ou les licornes. Tu peux aimer ta cousine, d'autres personnes. Et ce sentiment, en vérité, n'est que la baiser de la promesse de son accomplissement véritable. C'est, bien plutôt, bien au contraire, une bénédiction, un privilège, que tu sois une humaine. Et tes questions sont le reflet de l'élan de ton coeur, de son impatience à réaliser le pourquoi de toute chose et, donc, à se réaliser lui même. Jusqu'à ce que tu sois capable de lire directement en lui les réponses que tu cherches.

Enfin, concernant tes bactéries, elles ne sont certainement pas un commencement, mais un soutien et un moteur de la vie plus extraordinaire encore que tes cours ont pu te l'expliquer.

Voilou...

Bon, je ne parle pas de "dieux", parce que ce terme est trop connoté, mais j'utilise celui de "déva", issu de la tradition indienne, plus préservée. Ils veillent sur l'équilibre du monde, à toutes les échelles, jusqu'aux Quatre Forces fondamentales que tu connais scientifiquement, mais qui sont évidemment conscientes.



(*) : c'est la femme qui est scientifiquement considérée comme importante, le sex ratio (nbre femelle divisé par nbre mâle) définissant la capacité de survie d'un groupe : plus de femelles que de mâles augmente cette capacité, mais plus de mâles que de femelles la diminue. La femme est la seule a avoir un code génétique normal. En théorie, chaque chromosome humain possède son chromosome frère, c'est une copie de sauvegarde pour corriger d'éventuelles tares génétiques entre autres. Mais la Nature a éliminé cette copie de la dernière paire de notre ADN masculin, la remplaçant par un ridicule petit morceau quasiment incapable de corriger son chromosome frère (ce qui explique pourquoi les tares génétiques sont plus fréquentes chez les hommes que chez les femmes). C'est ce que veut dire XX chez la femme (deux chromosomes frères normaux) et XY chez l'homme (un malheureux chromosome tout seul, le Y ne faisant même pas le dixième de sa taille je crois). Sans compter, aussi, que le sexe féminin est le sexe par défaut, celui qui se forme spontanément, alors que le sexe masculin nécessite l'intervention artificielle de l'hormone mâle.
Revenir en haut Aller en bas
http://souryami.eklablog.fr
Galshan
La Fée Facétieuse
La Fée Facétieuse


Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 25
Demeure : Sherwood
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Ven 28 Nov - 18:10:44

Comme tout bon scientifique, tous verront un jour qu'ils se sont trompés, et que ce scientifique avait raison. Le problème n'est pas de brimer, mais d'avoir de la patience. Ce qu'un humain a trouvé un jour sera trouvé par des dizaines d'humains bien plus tard. Le premier a juste été en 'avance' par rapport à ses contemporains. Il y a des étapes à ne pas sauter pour tout comprendre, d'où les nombreuses erreurs que les scientifiques font. Mais ce n'est pas pour cela qu'il faut d'emblée la rejeter, en affirmant qu'elle est fausse, car on ne peut en être certain que lorsque cela sera démontré, c'est-à-dire lorsque la communauté humaine sera prête à découvrir ce nouvel élément.

Eheh, merci l'astrophysique Very Happy T'as bien fait de la mentionner, sinon je t'en aurai voulu à mort XD

Pour en revenir sur le (*) : L'homme possède les chromosomes XY, Y étant minuscule, ça tout le monde est au courant. Ce que peu de gens savent, c'est que ce Y, même si tout petit, possède des informations que le X n'a pas. Ces informations ne sont pas forcément insignifiantes, mais je ne pourrais pas dire je ne les connais pas, lol. Eheh, en plus j'ai vu ce matin en SVT que, grâce à la Méïose, les femmes font des gamètes de meilleure qualité que ceux des hommes. Girl Power XD

Bref.

Pour la suite je ne suis pas d'accord (pas entièrement lol). Parce que la vraie science, justement, s'accompagne de la philosophie. Et, même si je ne suis pas d'accord avec certaines théories de certains philosophes, c'est la même chose : l'erreur est humaine, et ils peuvent ne pas prendre tout en compte. Mais, en alliant science et philosophie, en ayant l'esprit très ouvert, en désapprenant ce qu'on a appris, on peut accéder à la Vérité. C'est ainsi que je perçois la science. Et, vu que je suis encore une débutante (pire même) dans ce domaine, je préfère faire confiance à des chercheurs qualifiés, qui ont fait leur preuve, et tant pis s'il y a des erreurs. Si j'en suis capable, je les trouverai plus tard. Sinon, c'est que ce n'est pas à moi de les trouver.

Non, je ne suis pas fâchée toute rouge, lol ^^

Pas de ma faute si je supporte pas les humains (en général, après ya des exceptions, comme ma famille et mes amis XD).

Eh bien, que ce soit des Dieux ou des Déva, je ne crois pas en eux, lol ^^. Je ne crois pas non plus en quatre forces fondamentales, mais plutôt en plusieurs. Elles sont toutes fondamentales car, sans elles, l'Univers ne serait rien. On ne peut pas les dénombrer car elles sont beaucoup trop nombreuses. Et puis, on se réfère à celles existant sur Terre, mais qu'en est-il des autres planètes ? On dit tout le temps qu'elles sont sûrement ainsi, et comme ça. Mais on dit ça parce qu'on est influencés par ce qu'on connaît. C'est obligé qu'il existe des choses dont on n'a même pas idée, même dans nos rêves les plus fous.
Revenir en haut Aller en bas
Astrellys
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes


Masculin
Nombre de messages : 1182
Age : 34
Demeure : En tout lieu où galope une licorne...
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Sam 29 Nov - 9:33:25

Elle est vraiment terrifiante, pour mieux me contredire elle s'essaye maintenant à asseoir de jolies vérités entre ses lignes :p

Galshan, Galshan, cette fois ci je vais dire que tu as plus raison que tort lol. Ah si ! Tu as tort d'opposer ces arguments aux miens, car ils ne les contredisent pas en vérité :p

Quand je rejette la science, c'est précisément la science morte, celle qui est figée comme un vieillard dans l'âme. La vraie science est une éternelle jeune damoiselle, toujours prête à se surpasser, à dépasser les apparences, à expliquer le détail le plus profond que tout le monde avait omis... À unir science et philosophie, ou plutôt science et métaphysique. Avec ouverture et grandeur d'esprit. Ainsi que le voulait Albert Einstein :

J'affirme que le sentiment religieux cosmique est le motif le plus puissant et le plus noble de la recherche scientifique.

La religion du futur sera une religion cosmique. Elle devra transcender l'idée d'un Dieu existant en personne et éviter le dogme et la théologie. Couvrant aussi bien le naturel que le spirituel, elle devra se baser sur un sens religieux né de l'expérience de toutes choses, naturelles et spirituelles, considérées comme un ensemble sensé.

Un être humain est une partie du tout que nous appelons "Univers"… Une partie limitée dans le temps et l'espace. Il fait l'expérience de lui-même, de ses pensées et de ses sentiments comme séparés du reste : une sorte d'illusion d'optique de conscience.
Cette illusion est comme une prison pour nous, nous limitant à nos désirs personnels, et à n'avoir de l'affection que pour les quelques personnes qui nous sont les plus proches. Notre tâche doit être de nous libérer de cette prison en élargissant notre cercle de compassion, afin d'embrasser toutes les créatures vivantes, la totalité de la Nature et de sa beauté.


C'est très profond et cela rejoint ton sens, quand on réalise le génie scientifique d'Albert Einstein. Mais, justement. Parce qu'il a su aller jusqu'au bout de sa science, il a trouvé la réelle profondeur qui la soutenait en vérité

Galshan, revois ton astrophysique, sinon ! Les Quatre Forces fondamentales sont bien quatre, c'est un fondement scientifique et la base de la création universelle. Les deux forces nucléaires, la gravitation et l'électromagnétisme, dans leur archétype. Ce que je rajoute, c'est que ces Forces sont conscientes, à un niveau extrêmement élevé, au delà du monde des Devas pourrions-nous dire... En fait, notre opposition porte essentiellement sur ces êtres et consciences qui guident et soutiennent chaque parcelle universelle d'existence.

PS: oui oui, le XY signifie aussi qu'on a plus d'informations que vous, tout de même ^^ La femme peut représenter une pureté, et l'homme ce qui peut révéler cette pureté par une sorte de complément à la manière d'un jeu de clair-obscur...
Revenir en haut Aller en bas
http://souryami.eklablog.fr
Galshan
La Fée Facétieuse
La Fée Facétieuse


Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 25
Demeure : Sherwood
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Dim 30 Nov - 18:47:40

De jolies vérités entre mes lignes ? Où ça ? Hein ? J'ai fait ça, moi ? Eh beh... Je ne m'en étais même pas rendue compte, lol

Ils contredisent pas tes arguments ? Hein ?

Bon, ok, je crois qu'il faut que je relise les deux posts...

Ah... ouais... peut-être...

Donc en fait, depuis le début, je dois mal te comprendre... Pfft, faut que j'arrête d'essayer de répondre des trucs compliqués le soir après les cours, hein XD

Albert Einstein ^^ Il est trop fort, celui là aussi ^^

Peut-être est-ce un fondement scientifique, mais tout fondement scientifique peut être amélioré, réaménagé, que sais-je encore... Comme le fut la représentation de l'atome jusqu'à il n'y a pas très longtemps. Donc, comment prouver que les Quatre sont quatre ? Pourquoi pas plusieurs, hein ? Franchement. Où est la preuve ? Quand tu me l'apporteras, peut-être reverrai-je mon positionnement. Je ne crois jamais rien jusqu'à ce que j'en ai la preuve sous mon nez, ou au moins de solides arguments (bon, j'ai cru mes parents qui disaient que le père noël existait, à une époque, mais c'est différent, hein ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Astrellys
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes


Masculin
Nombre de messages : 1182
Age : 34
Demeure : En tout lieu où galope une licorne...
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Lun 1 Déc - 16:07:31

Ben oui ^^

D'ailleurs, si les quatres Forces sont indiscutables à un niveau matériel, il est très sensé de penser que d'autres Forces régissent des aspects plus... spirituels, dirions-nous.

C'est amusant, plus le temps passe et moins on arrive à se désaccorder, lol. Enfin, plus le temps passe... quand je pense qu'il n'y a même pas un mois que je suis ici, et que je t'ai passé le premier bonjour. Tout ce que je savais alors de Shan, c'est qu'elle était amusante à lire au chapitre des introductions LOL ("Personne ne peut prévoir mon humeur, je suis tel le vent qu'on ne peut attraper ! ... hah elle était nulle cette présentation, pffft. Bref, je suis là pour vous dire que je pense que je ne reviendrai plus.")

Donc voilà ! Sonnez trompettes, aujourd'hui s'est levé et j'ai répondu à la Fée Galshan sans avoir à contredire de rien !
Revenir en haut Aller en bas
http://souryami.eklablog.fr
Galshan
La Fée Facétieuse
La Fée Facétieuse


Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 25
Demeure : Sherwood
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Lun 1 Déc - 17:24:40

Eheheheh, tu vois, je t'avais bien dit que j'arriverai un jour à te démontrer que c'est moi qui ai raison. Nah ! *cette fois, je peux te tirer la langue comme il faut ^^*

Je suis fière de moi sur ce coup là ^^

Et on ne se moque pas des égarements d'une fée dans le sujet de sa présentation XD
Revenir en haut Aller en bas
Astrellys
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes


Masculin
Nombre de messages : 1182
Age : 34
Demeure : En tout lieu où galope une licorne...
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Mar 2 Déc - 16:34:24

Moi ? Mais jamais... Non, non... *sifflote*

*puis tire la langue aussi loin en disant innocemment :*

D'abord, celui qui démontre qu'il a raison a doublement tort : il perd l'occasion de toucher une plus profonde appréciation de ses connaissances, et il prouve qu'il ne sait pas comprendre que chaque vision possède sa propre part de vérité !
Revenir en haut Aller en bas
http://souryami.eklablog.fr
Galshan
La Fée Facétieuse
La Fée Facétieuse


Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 25
Demeure : Sherwood
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Mar 2 Déc - 18:49:30

*répond tout aussi innocemment*

Non, il n'a pas doublement tort. Il (ou elle, en l'occurance) apprend par un débat, approfondissant ainsi ses connaissances, et est obligé(e) de se montrer plus fort(e) que son adversaire afin de démontrer qu'il (ou elle) a raison. Ainsi, en apprenant, il/elle peut concéder certains points à son adversaire, élargissant ainsi son esprit et ses connaissances, puis contre-attaquer avec des arguments plus forts et mieux construits grâce à l'accumulation de ces connaissances, démontrant à la fin qu'il/elle a raison.
Revenir en haut Aller en bas
Aldarvarno
Dino
Dino


Masculin
Nombre de messages : 1501
Age : 34
Demeure : Entre Conflent et Quercorb, ou en Anjou !
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: t   Mar 2 Déc - 23:54:23

Ô Astrelys là, je te la dérobe, je te la vole cette phrase sur ceux qui ont raison, et j'en ferais bon usage, crois-moi! Elle est trop bien formulée pour que je passe à coté, la tentation est trop forte Wink
je vais pouvoir la servir à foison, à tous ceux qui me dénient ma vérité!

mercimercimerci mdr
Revenir en haut Aller en bas
http://yomenie.forumzarbi.com
Astrellys
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes


Masculin
Nombre de messages : 1182
Age : 34
Demeure : En tout lieu où galope une licorne...
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Mer 3 Déc - 10:41:52

Shan, mais heu.

Je sais, Shan, dans la Grèce antique, elle était prof de dialectique !

*s'incline devant ce raisonnement en béton armé*

*puis va retrouver Alda en se plaignant qu'il y a une petite fée qui l'embête*

Heureux de t'être utile !

Une pensée est une flèche tirée vers la vérité : elle peut frapper en un point mais non couvrir la cible toute entière. Mais l'archer est trop satisfait de son succès pour en demander davantage.

ça par contre ce n'es pas de moi mais de Sri Aurobindo, tiré d'un livre que je considère personnellement comme le plus précieux des miens, ses "pensées et aphorismes" (magnifiquement dédicacé en : il ne sert à rien de lire des livres instructifs si on n'est pas résolu à vivre ce qu'ils enseignent)
Revenir en haut Aller en bas
http://souryami.eklablog.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les élémentaux et nous   Aujourd'hui à 13:40:41

Revenir en haut Aller en bas
 
Les élémentaux et nous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les élémentaux et nous
» Pouvons nous faire remonter le Titanic des eaux ?
» [Collection] Nous deux
» Faites nous rire !!!
» Chansons qui nous parlent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~~*La Cascade Enchantée*~~ :: ~~*Rêves*~~ :: Le Monde Féerique-
Sauter vers: