elfes fée celte médiéval nature fantastique fantaisy art tolkien robin des bois arthur merlin mélusine jeux de rôle costumes game of trone vampire sorciere licorne dragon magie bien etre ecologie légendes cheval antiquité histoire dessin livres films
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Melusine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Doune
Gardienne de la Cascade
Gardienne de la Cascade


Féminin
Nombre de messages : 3312
Age : 28
Demeure : Citée ardente
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Melusine   Mar 25 Mar - 23:06:03



Mélusine est une femme légendaire des contes populaires et chevaleresques du Moyen-Âge. Très ancienne, les mythologues y voient la "mater lucina" romaine qui présidaient aux naissances, ou, encore antérieure, une divinité celte, protectrice de la Font-de-Sé (fontaine de la soif). Enfin, il pourrait s'agir de la Lyké des grecs, de la Mélugina des Ligures ou de la Milouziena des Scythes, dont le peuple serait issue d'Héraclès et d'Echidna, elle-même à queue de serpent. Les Scythes dit "Taïfales" auraient en effet pris pied avec l'armée romaine dans le Poitou où il auraient fondé la ville de Tiffauges. Pour les gaulois, elle serait plutôt une sorte de Parque du nom de Mélicine (la tisseuse), d'où le thème de la destinée, très présent dans le mythe de Mélusine.

Son histoire est immortalisée en prose par Jean d'Arras, dans son Roman La Noble Histoire de Lusignan qu'il offrit le 7 août 1393 à Jean de Berry, frère du roi. Vers 1401, la légende est à nouveau contée, en vers cette fois, par le troubadour Coudrette, dans son Roman de Mélusine qu'il écrivit pour Jean Larchevêque, sire de Parthenay. En 1698, François Nodot propose une adaptation du roman d'Arras. On trouve aussi une évocation de Mélusine dans Les très riches heures du duc de Berry (mois de Mars). Mais l'histoire de Mélusine est bien plus ancienne: La littérature latine du XIIe XIIIe siècle produisait déjà des contes se rapportant à une fée semblable à Mélusine. Pierre de Bressuire, prieur à l'abbaye Saint-Eloi et secrétaire de Jean II Le Bon, écrivit au début du XIV ème siècle, dans son Reductorium Morale une histoire similaire à celle de Mélusine. Mais la fée du conte n'est pas nommée.

son histoire:

Mélusine erre dans les forêts et les bocages, puis traverse l'Atlantique. Raymondin de Lusignan, neveu du Comte Aymar de Poitiers et fils du Comte de Forez, tue accidentellement son oncle en forçant un sanglier féroce. Aveuglé par la douleur et pourchassé pour meurtre, il chevauche dans la forêt de Colombier et, à minuit, rencontre à la fontaine de Soif (ou "fontaine faée", ou "font-de-Cé", ou "Soif-Jolie") trois femmes dont Mélusine.

Elle le réconforte et lui propose de l'aider, de le faire innocenter, et de faire de lui un très puissant seigneur, à condition de l'épouser. De plus, elle lui fait jurer de ne jamais chercher à la voir le samedi. En gage, elle lui offre deux verges d'or qui « ont moult grand vertu ». Heureux, ils s'épousent en grande noblesse et font des Lusignan l'une des plus grandes familles de France.

Elle enfanta 10 fils, tous beaux et bien bâtis, malgré quelques détails, mais tous devinrent grands et puissants. La noble et glorieuse lignée prédite par Persine venait d'être fondée. Urien, l'aîné, devint roi de Chypre, bien qu'il ait le visage court et large, un oeil rouge et un autre vert et qu'il eut les plus grandes oreilles qu'un enfant put avoir. Eudes avait une oreille plus grande que l'autre. Guyon avait un oeil plus haut que l'autre, il devient roi d'Arménie. Antoine portait sur la joue une griffe (ou une patte) de lion. Renaud n'avait qu'un seul oeil, il devient roi de Bohême. Geoffroy naquit avec une défense de sanglier qui lui saillait la bouche (Rabelais en fera l'ancêtre de Pantagruel), Fromont, qui devint moine à Maillezais, avait sur le nez une petite tâche velue. Horrible, incroyablement grand, avait trois yeux et n'avait pas encore 4 ans que sa férocité lui avait fait tuer deux de ses nourrices. Thierry et Raymonnet (dit aussi Raymondin), eux, étaient normaux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.everyoneweb.com/Devaya/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melusine   Mar 3 Fév - 23:32:42

Il n'y a rien à ajouter, BRAVO pour toutes ces précisions, une histoire encore trop méconnue que celle-ci.

A PLUCHE....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melusine   Mar 24 Fév - 21:33:35

Eliwen a écrit:


Elle enfanta 10 fils, tous beaux et bien bâtis, malgré quelques détails, mais tous devinrent grands et puissants. La noble et glorieuse lignée prédite par Persine venait d'être fondée. Urien, l'aîné, devint roi de Chypre, bien qu'il ait le visage court et large, un oeil rouge et un autre vert et qu'il eut les plus grandes oreilles qu'un enfant put avoir. Eudes avait une oreille plus grande que l'autre. Guyon avait un oeil plus haut que l'autre, il devient roi d'Arménie. Antoine portait sur la joue une griffe (ou une patte) de lion. Renaud n'avait qu'un seul oeil, il devient roi de Bohême. Geoffroy naquit avec une défense de sanglier qui lui saillait la bouche (Rabelais en fera l'ancêtre de Pantagruel), Fromont, qui devint moine à Maillezais, avait sur le nez une petite tâche velue. Horrible, incroyablement grand, avait trois yeux et n'avait pas encore 4 ans que sa férocité lui avait fait tuer deux de ses nourrices. Thierry et Raymonnet (dit aussi Raymondin), eux, étaient normaux.

beaux et biens bâtis....scratch ils avaient quand même de grosses, grosses, grosses tares physiques... à part les deux derniers...

si la légende de Mélusine vous intéresse Mireille Calmel est l'auteur d'une série de livres "le chants des sorcières" (que je trouve géniaux!!). Ils parlent de la légende de Mélusine donc et mettent en scène d'autres protagonistes... perso, je vous conseille vivement cette lecture...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melusine   Mar 24 Fév - 22:51:58

MERCI pour le tuyau Mana. mercibicoup
Revenir en haut Aller en bas
Doune
Gardienne de la Cascade
Gardienne de la Cascade


Féminin
Nombre de messages : 3312
Age : 28
Demeure : Citée ardente
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Melusine   Mer 25 Fév - 17:23:47

Je suis la seule a trouvé géniale leurs "tare"?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.everyoneweb.com/Devaya/
Galshan
La Fée Facétieuse
La Fée Facétieuse


Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 25
Demeure : Sherwood
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Melusine   Mer 25 Fév - 18:07:11

Bah moi j'aime bien ^^
Avoir une griffe de lion, ça doit être pas mal, mdrrrrrr Bon, en même temps, ça devait beaucoup le gêner, le pauvre, et il devait être pas mal moqué... Du coup, il devait être obligé de vivre en solitaire, je suppose. Et c'est là qu'on sait où sont nos véritables amis. Enfin, je parle pour celui là, mais je pense évidemment aux autres.

Pour eux, en tout cas, ça devait pas être la fête tous les jours à cause de tout ça... Et, en même temps, ça doit être vraiment euh... comment dire... 'fantastique' (sans aller jusque là quand même) de posséder un attribut vraiment hors-du-commun... Non ?

Bah, conclusion : faudrait demander à lesdites personnes avant d'émettre une opinion. De toute manière, ce qui compte le plus, c'est le coeur et pas l'apparence. Plus facile à dire qu'à mettre en pratique pour beaucoup de personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Aldarvarno
Dino
Dino


Masculin
Nombre de messages : 1501
Age : 34
Demeure : Entre Conflent et Quercorb, ou en Anjou !
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Melusine   Mer 25 Fév - 19:13:09

yep, en tout cas c'est certain... on peut dire que mélusine leur porta chance, car rares sont les (petits) seigneurs (en comparaison des Saint-Gilles, et autres seigneurs de grand fief) qui purent partir d'un petit fief poitevin pour arriver à une triple royauté (Arménie-Cilicie, Chypre, Jerusalem)...

je sais pas ce qu'elle mettait dans ses potions, mais ça devait être fort. à moins que le lusignan soit tombé dans la marmite?
Revenir en haut Aller en bas
http://yomenie.forumzarbi.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melusine   Dim 1 Mar - 22:44:58

aldarvarno a écrit:
yep, en tout cas c'est certain... on peut dire que mélusine leur porta chance, car rares sont les (petits) seigneurs (en comparaison des Saint-Gilles, et autres seigneurs de grand fief) qui purent partir d'un petit fief poitevin pour arriver à une triple royauté (Arménie-Cilicie, Chypre, Jerusalem)...


c'était peut-être la contrepartie: ta une tare physique mais un destin exceptionnel.

pour revenir à la griffe de lion... ça aurait pu être bien sur la main, mais sur la joue ça devait gêné pour dormir lol
Revenir en haut Aller en bas
Aldarvarno
Dino
Dino


Masculin
Nombre de messages : 1501
Age : 34
Demeure : Entre Conflent et Quercorb, ou en Anjou !
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Melusine   Dim 1 Mar - 23:06:37

d'un point de vue historique en tout cas, jamais entendu parlé de tare dans cette famille...
Revenir en haut Aller en bas
http://yomenie.forumzarbi.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Melusine   Lun 2 Mar - 19:49:11

ben moi non plus à vrai dire Alda, mais je me suis pas penchée sur la question...

mais il y a toujours une petite pointe de légende dans les histoires comme celle de Mélusine... comme ça l'histoire traverse les âges et on en parle sur des forums quelques siècles plus tard!! lol
Revenir en haut Aller en bas
Aldarvarno
Dino
Dino


Masculin
Nombre de messages : 1501
Age : 34
Demeure : Entre Conflent et Quercorb, ou en Anjou !
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Melusine   Mar 3 Mar - 0:03:53

boh, tout n'est pas si clair, le temps même ne saurait être bien restitué par l'Histoire^^ je dirai alors plus une petite pointe d'Histoire dans les légendes commes celles de Mélusine Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://yomenie.forumzarbi.com
Astrellys
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes


Masculin
Nombre de messages : 1182
Age : 34
Demeure : En tout lieu où galope une licorne...
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Melusine   Mar 3 Mar - 10:17:08

En même temps, il arrive aussi des périodes où la légende devient réalité, et où leur merveille se vit enfin... N'est-ce pas ?

Pour moi, au delà du mythe, Mélusine fait partie de douze êtres féériques qui sont unis à l'évolution humaine au point où ils sont devenus humains eux mêmes. De par leur nature, ils ont simplement une responsabilité de guide, de soutien, d'amour. Car ce sont intimement des êtres d'amour et de pureté. D'ailleurs, il faut parler d'elles au féminin, ce sont des femmes en toutes leurs incarnations. Leur présence est même très importante, d'autant qu'elles sont maîtresses des élémentaux de leur sphère, puisque liées à un élément précis – ce qui est une nature essentielles de fées, qui sont d'ailleurs je crois un des seuls pouvoirs élémentaux qui embrasse les quatre éléments. Il y a en effet des fées pour tous les éléments.

Elles sont liées à d'autres, et le dernier moment où leur réunion illumina justement la légende, ce fut... pour la Table Ronde.

Mélusine, pour sa part, est liée à l'eau, puissance maternelle incarnant plus encore l'amour et la pureté.
Revenir en haut Aller en bas
http://souryami.eklablog.fr
Eldarissa
Gardienne de la Cascade
Gardienne de la Cascade


Féminin
Nombre de messages : 1661
Age : 37
Demeure : Je vis aussi sur les portes d'Eliandre et sur le Royaume des Chimères
Date d'inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: Melusine   Sam 13 Fév - 20:24:03

Celle là aussi je la connais avec quelques petites différence!!
Revenir en haut Aller en bas
http://lesportesdeliandre.forumactif.org/forum
Gelirwen
Jeune Elfe
Jeune Elfe


Féminin
Nombre de messages : 277
Age : 23
Demeure : Paris
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Mélusine    Lun 11 Juin - 12:43:53


Source:
http://www.mythofrancaise.asso.fr/mythes/figures/MEpres.htm



"Mélusine est un personnage clef de la mythologie française.

Un nom aux résonances magiques, qui ouvre la porte au rêve, comme l'ont compris aussi bien les poètes que les commerçants.

Ce nom n'apparaît au grand jour qu'à la toute fin du XIVème siècle, avec les romans de Jehan d'Arras et de Coudrette. Mais il est probable qu'il existait déjà auparavant. Le personnage en tout cas est avéré bien plus tôt : il renvoie à plusieurs grands thèmes légendaires, comme par exemple la nymphe des eaux, l'être de terroir, le génie qui habite un certain lieu, le succube qui vient du monde diabolique s'unir charnellement avec un homme, l'annonciatrice de mort, la vouivre ou encore la sirène.

Mais la richesse de cette figure, qui échappe à toute réduction, suggère bien d'autres développements. Femme, fée, serpente et oiseau, elle participe de tous les éléments, de toutes les natures. Toujours actuelle, elle s'affirme comme un inépuisable support de réflexion sur la nature et la destinée humaines.

Tout semble indiquer qu'elle est l'héritière de très anciennes croyances. Plus qu'une nymphe, elle est une véritable divinité des eaux. Et elle apparaît comme une déesse-mère, révérée en des temps ancestraux, et peut-être sur des terres éloignées.

Une hypothèse séduisante, entre autres, la feraient venir de l'antique Scythie. Hérodote (Histoires, IV,9, Les Belles Lettres, trad. Ph. E. Legrand) ne raconte-t-il pas l'aventure survenue à Héraclès sur son chemin de retour d'Erythée, d'où il ramène les vaches de Géryon ? Celles-ci ont soudainement diparu. " Il serait arrivé dans la région qu'on appelle l'Hylaia ; là, il aurait trouvé dans une antre une jeune fille serpent formée de deux natures ; les parties supérieures de son corps, à partir des hanches, étaient d'une femme ; les parties inférieures, d'un reptile. Il la regarda avec étonnement ; puis il lui demanda si elle n'avait pas vu quelque part des cavales vagabondes. Elle répondit que c'était elle-même qui les avait et qu'elle ne lui rendrait pas avant qu'il se fût uni à elle ; et Héraclès se serait uni à elle pour ce prix. " Il la quitta, et trois fils naquirent. Parmi eux Skythès devint l'ancêtre de la famille royale scythe.

Mélusine n'est peut-être pas si loin que cela : les Taïfales, qui étaient des Scythes, ont pris pied, avec l'armée romaine, dans le Poitou où s'est incarnée Mélusine. Et ils ont même donné leur nom à la ville de Tiffauges, dont la fée construsit le château ... "

Pour ma part, j'ai lu celui d'Arras et je compte lire bientôt celui de Coudrette. Quand on y réfléchit bien, Mélusine est bien loin de l'image de la femme médiévale telle qu'on se la représente habituellement. Au contraire, c'est elle qui guide son mari, elle est puissante et forte.
Revenir en haut Aller en bas
Eïlém
Nymphe
Nymphe


Féminin
Nombre de messages : 2435
Age : 23
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: Melusine   Lun 11 Juin - 15:40:15

Oh génial !!!
Dommage, je viens en coup de vent mais promis je lis ce soir ! Smile
Merci pour ce post ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Melusine   Aujourd'hui à 21:11:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Melusine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Melusine - Clarke, Gilson
» Melusine
» Melusine
» Alianne Sword Melusine de chez MAelstrom
» Forêt de Melusine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~~*La Cascade Enchantée*~~ :: ~~*Rêves*~~ :: Le Monde Féerique :: Les Créatures de Féerie-
Sauter vers: