elfes fée celte médiéval nature fantastique fantaisy art tolkien robin des bois arthur merlin mélusine jeux de rôle costumes game of trone vampire sorciere licorne dragon magie bien etre ecologie légendes cheval antiquité histoire dessin livres films
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Olivier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Olivier
Jeune Elfe
Jeune Elfe


Masculin
Nombre de messages : 285
Age : 28
Demeure : Saint-pierre-du-mont ( les Landes )
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Olivier   Ven 11 Aoû - 14:52:29

Bonjour,

Bien que je n'aime pas beaucoup parler de moi, je prends tout de même plaisir à me présenter à vous sans entrer cependant dans les détails de ma complexe personnalité mais de façon concise.

Ma Région :

Les Landes ( Sud-Ouest ) : grande région fôrestière.
Bien que la forêt landaise soit magnifique et que j'y soit très attaché, la végétation n'y est pas très divérsifiée ,je rêve d'une vaste et luxuriante forêt dense de chênes, d'hêtres et de saules comme on en trouve en Nouvelle-Zélande.

Mon Lieu d'habitation :

quartier paisible et assez tranquille entouré par la nature.

Mon physique :

Taille : 1,78 m

Cheveux : longs, chatains/roux aux reflets cuivres/blonds
J'ai les cheveux aux épaules et je les attaches souvent mais je suis déterminé à les laisser pousser jusqu'aux chevilles !
Pour moi, les cheveux très longs ne sont ni une affaire de mode, ni une affaire de style mais plutôt une question d'éthique.
Les cheveux longs, même si c'est un moyen d'affirmer une certaine diffèrence, c'est avant tout le symbole d'une certaine liberté d'esprit et un hymne à l'existence.

Yeux : Vert/bleu( selon l'éclairage )

Visage : fin

Tenue vestimentaire : m'importe peu, tant que c'est simple et que ça habille, ça me suffit ( j'aime cependant les vêtements de montagne ou les vêtements moyenâgeux ).

Loisirs :

-Comtempler la nature et la création
-écouter le silence dans la forêt
-écrire ( sur mes rêves et mes espoirs )
- Lire ( tout ce qui se rattache aux domaines ésotériques )
- Rêver

Mes sports :

- j'ai pratiqué les arts énergétiques chinois ( Qi-gong et Tai-ji-Quan )
- j'ai pratiqué aussi le Yoga et la Méditation analytique bouddhiste sur la compassion
- Aujourd'hui , je pratique la musculation. Attention, cela n'est nullement due à la culture des apparences. Je ne suis ni un culturiste acharné, ni un body-builder. Je suis simplement très soucieux de ma santé, et la santé passe aussi par l'entretient du corps.

Mon corps :

Je suis très soucieux de ma santé. Je ne mange que des aliments naturels et sains que je choisis avec attention au marché. Je ne bois que de l'eau de source sans nitrate.
Je mange très peu.
J'aime beaucoupl le miel ( de ma grand-mère ) en particulier d'Acacia et de Sapin.
Je ne bois que du lait cru de ferme et refuse de boire du lait du commerce.

[u]Ce que j'aimerais faire mais ne fais pas, faute de moyens ou de temps :

- Pratiquer le tir à l'arc dans la nature
- Faire de la photographie dans le domaine de la Nature ou du "nue artistique".
- Faire du cheval

Mes Rêves ou mes objectifs dans la vie que je suis determiné à réaliser :

- Construire un chalets en pleine montagne à la lisière d'une vaste fôret pour vivre toute ma vie en communion avec la Nature et apprendre à communiquer avec elle dans le silence des montagnes et dans la serénité.

- Voyager dans des pays sauvages pour faire des rencontres ( des plus convenues aux plus étranges ) : Patagonie, Nouvelle-Zélande, Pays scandinaves,...

- Trouver l'Amour véritable pour me réaliser dans cette expérience et apporter tout l'Amour de mon être à une femme ( et pourquoi pas trouver aussi une vrai amitié avec une fille ).

Mon caractère :

Bien que de moins en moins timide je suis un grand solitaire par choix et par Nature. Je déteste le monde extérieur et les gens en général ( en raison du désastre du monde moderne où toutes les qualités de coeur et d'esprits ont presque disparu ).
Je vis en retrait et sors que très rarement de chez moi pour aller en fôret.
Je suis assez colèreux et voir très agressif en raison de ma constante rébellion envers la société.

Je parle très peu car je n'aime pas les mots. C'est pour moi le moyen de communication le moins efficace. Je préfére communiquer par les sentiments, le regard ou les gestes.

Je suis un grand romantique et un rêveur ce qui explique mes nombreuses déceptions en matière de relations sociales et scolaires.

Mes croyances :

Tout a changé lorsqu'à 14 ans je découvre le Bouddhisme.
Cependant, voilà plus d'un ans et demi que je ne le suis plus en raison de trois ouvrages qui changèrent radicalement ma vision du monde et de l'existence.
Ces trois ouvrages s'intitulent : CONVERSATION AVEC DIEU.
Il y aurait tellement de choses à dire que je crains de continuer à en parler.
Tout ce que je puis dire, c'est qu'il s'agit d'une conversation entre une entité qui se fait appelée Dieu pour plus de commodité et un homme, par écriture automatique.
Cette conversation fut publiée en trois tomes qui répondent à toutes les questions sur l'existence et la création.
Ces ouvrages sont des Best-sellers mondiaux qui rassemblèrent des milliers de gens.

Je crois que nous ne faisons tous Qu'UN. Que nous sommes un seul et unique esprit d'amour qui se réalise aux travers de nos existences.
Je crois que le but de l'existence est de se réaliser, soit de se crée.
Tels de Dieux, nous nous créons à chaque instant comme nous créons notre réalité. Nous avons des pouvoirs incommensurables mais en raisons de notre stade d'évolution primitf nous ne pouvons nous en rendre compte aujourd'hui.
Je crois en les sentiments humains, véritable langage de l'âme.
Je crois en l'Amour, en la joie et en la Vérité.
Je crois que la Peur et la Souffrance sont des élements nécessaires à l'existence de notre relativité mais qu' il est possible de ne vivre que dans l'Amour, sans peur, comme le font certains êtres hautement évolués de l'univers.
Je crois que celui que l'on appele Dieu est la création toute entière et qu'il/elle communique constamment avec nous et que l'important n'est pas de savoir avec qui il/elle parle mais qui écoute !

Cinema :

J'aime les films d'amour et d'aventure. Les films subtiles et romantiques.
J'aime aussi les histoires vraies portées à l'écran.
J'aime les films qui font rêver et rire.
Je déteste les films d'horreurs et les films d'angoisse ou gores.

La musique :

J'écoute très peu la musique en raison de mon attachement au silence.
Mais j'aime le Jazz, les choeurs féminins, la musique classique, la guitare, le violon, le piano et la chanteuse KEREN ANN.
Je n'écoute pratiquement jamais autre chose.

Mes animaux domestiques :

J'ai trois chats : deux femelles et un mâle :

- Cléopâtre
-Lena
- Basil

Mon Avis sur la société :

Tout est à refaire.
La liberté est étouffée et restreinte.
Le progrés technologique remplace le progrés spirituel.
Les sytèmes éducatifs insistent trop sur les qualités intellectuelles et pas sur les qualités de coeur et d'esprit.
...etc....
.....
....
....
....
...
...

Voilà, j'ai surment oublié certaines choses, mais je crois que l'essentiel est ici.

Merci de votre acceuil.
Revenir en haut Aller en bas
Dénébuleuse
Gardienne de la Cascade
Gardienne de la Cascade


Féminin
Nombre de messages : 2968
Age : 29
Demeure : ~~*La Clairière Enchantée*~~
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Olivier   Ven 11 Aoû - 21:05:01

Bienvenue parmi nous Olivier ! Wink

Je trouve ta présentation très complète !!! Je me suis trouvée certains points communs avec toi, notamment sur ton opinion sur la langage : je pense aussi que c'est un moyen de communication trop limité et plein de malentendu... Je préfére les gestes ! Un sourire est bien plus explicite qu'un "bonjour" pour moi c'est le meilleur des exemples !
Revenir en haut Aller en bas
Olivier
Jeune Elfe
Jeune Elfe


Masculin
Nombre de messages : 285
Age : 28
Demeure : Saint-pierre-du-mont ( les Landes )
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Olivier   Sam 12 Aoû - 11:45:03

tu as raison Dénébuleuse.

Un sourire est un don d'amour, simple et puissant.
Aucun sourire sincères ne peut blesser.
Cependant, les mots blessent, égarent, fuient et sont incroyablement limités par leur structure binaire ( soit oui, soit non ) et incroyablement ambigüs ( oui et non en ceci, oui et non en cela ).

Connais-tu le Taoïsme.
C'est une religion particulière et peu connue en occident d'origine Chinoise.
Elle prône l'harmonie avec la nature de l'univers, la simplicité, le non-agir et le détachement total à tous les enseignements des hommes qui égarent plus qu'autre chose.

Le terme "Taoïsme" vient du terme "Tao" qui signifie "la Voie".
Le but de tout taoïste et de retourner au Tao qui est, selon eux, l'origine de l'univers, l'énergie créatrice et sustentrice du monde, le vide merveilleux, le grand ultime, la création.

Une phrase qui résume la pensée taoïste dit ceci :
"Suivre la voie du Tao, c'est vivre en harmonie avec la nature, respecter la libérté humaine, pénétrer la source de vie qui imprégne toute chose".

Cette phrase est d'Isabelle Robinet, l'une des plus grande spécialite française du Taoïsme dont j'ai ses deux ouvrages principaux.

Je te parle de cette religion pour en revenir au langage sur lequel on est d'accord pour dire qu'il est très limité.

Un des trois fondateurs du Taoïsme, nommé Zuang Zi, explique ce point de vue avec plus de sagesse que n'importe qui :

Lis ceci :

Zhuang zi met en question les codes de base du langage et du savoir en montrant qu'ils sont inconscients, et entachés d'arbitraire
Le langage ne traite pas de faits réels, mais d'énoncés.
Par le langage, on traite de concepts et de valeurs qui ne révèlent rien sur le réel et n'accroissent en rien la conaissance profonde que nous pouvons avoir du réel.

Un certain Wittgenstein à dit :
" Le langage est comme un dessin que l'on tracerait en croyant que l'on dessine la nature des choses, alors qu'on est tout au plus en train de dessiner les limites du cadre à travers lequel on la voit."

Le langage, dit Zuang Zi, est l'artisan d'une construction de nous-mêmes et de notre réalité; il désigne les choses et permet ainsi de les manipluer.

Le taoïsme parle aussi de la connaissance humaine qui est mal fondée et qui améne l'ignorance plus que la véritable sagesse qui ne demande, quant à elle, aucune connaissance.

Pour les taoïstes, la réalité elle-même est contradictoire de par son infinité et son éternelle nature indicible et inaltérable. Ainsi, le non-contradiction logique du langage et de la connaissance, qui affirment, n'est qu'une construction de notre pensée adaptée à des exigences d'action à court terme et à la maîtrise du réel dans ses couches les plus superficielles et apparentes.

La réalité est indivisible, or la connaissance divise.
L'incommensurabilité du monde dépasse nos capacités de connaissance et d'ordonnancement et le "ce par quoi" celles-ci existent est inconnaissable.

J'espére que ça t'as plu.
Je pense que je vais ouvrir un nouveau message dans un des postes du forum pour vous parler de cette "religion".

Tout ça pour dire qu'un sourire, un geste ou un regard ( sincère ) permettent d'apprécier la vérité qu'est l'Amour tandis que le langage et la connaissance logique des hommes ne permettent que l'égarement.

Est-tu d'accord avec tout ce qui est dit ici dénébuleuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Dénébuleuse
Gardienne de la Cascade
Gardienne de la Cascade


Féminin
Nombre de messages : 2968
Age : 29
Demeure : ~~*La Clairière Enchantée*~~
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Olivier   Mer 16 Aoû - 14:44:23

je n'ai pas encore tout saisi... il me faudra le relire cependant je n'ai pas beaucoup de temp...

cependant je pense comprendre maintenant pourquoi j'ai tant de mal à m'exprimer par le langage... C'est tout simplement parce que il n'y pas de mots à mettre sur ce que je voudrais exprimer. Personne ne comprends lorsque j'essaie de décrire quelquechose qui se vit en moi et des fois on me regarde bizarrement. Mais cela m'est égal ! L'essentiel est que je sais que ce qui se passe en moi est quelquechose d'extraordinaire, quelquechose de bien plus profond que ce que l'on peut sentir ou voir ou toucher... c'est autre chose.

Mais ce qui m'énerve le plus, c'est que c'est quelquechose de tellement formidable que j'aimerais le faire partager pour que les autres comprennent ce que je ressens mais aussi connaissent ce sentiment (je ne sais pas comment l'appeller c'est un mélange de sentiments et de sensations).


Je viens de relire et de bien lire ! lol cela m'avait trop intrigué pour que je parte sans mieux comprendre ! Wink


ce qui concerne la connaissance, la sagesse et la réalité est tout à fait, comment dire : passionnant ! Le fait que le langage soitassimilé à quelquechose qui concerne le court terme est si vrai et je n'avais jamais réussi à le voir ça ! Le monde (ou la réalité il me semble que c'est plus approprié ici) est en constante évolution ou du moins c'est ce que nous voyons depuis notre petitesse et il est impossible de le désigner avec notre langage de manière juste.

Ce qui me plait le plus dans ce que tu nous apprends, c'est la conception de la sagesse. Je trouve bien plus juste qu'elle ne soit pas basée sur la connaissance bien qu'il me semblat il y a quelques temps que pour atteindre la sagesse il aurait fallu tout connaitre sur tout ! Mais là ça releverait davantage de la divination lol ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
La Fée O'Dal
Hobbit Joyeux
Hobbit Joyeux


Nombre de messages : 59
Age : 42
Demeure : Paris
Date d'inscription : 18/03/2006

MessageSujet: Re: Olivier   Jeu 17 Aoû - 9:11:38

Et bien pour quelu'un qui n'aime pas parler de lui tu as beaucoup de choses à dire!

Bienvenu ami taoïste Smile

Comment est-tu arrivée à la cascade? tel le bouchon sur la rivière?
Revenir en haut Aller en bas
Olivier
Jeune Elfe
Jeune Elfe


Masculin
Nombre de messages : 285
Age : 28
Demeure : Saint-pierre-du-mont ( les Landes )
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Olivier   Jeu 17 Aoû - 19:20:45

Je suis tombé ici par hasard ( c'est évidement une façon de parler puisque le hasard n'existe pas ), disons, par un enchaînements de circonstances.

Je ne suis pas taoïste car cela voudrait dire que je pratique et que j'adopte entièrement les enseignements taoïstes. Or, ce n'est pas le cas.

Simplement, le taoïsme est une des rares "religions" qui enseigne une sagesse véritable qui ne s'apprend pas, mais émerge naturellement par l'abondon total et passif de toute les connaîssances afin de devenir semblable à l'arbre, passif et sans intention, il se fond avec la création, ne fait qu'UN avec elle.

Attendez quelques temps, je vais poster plusieurs messages divisés en chapitres sur le taoïsme.

Merci encore de votre acceuil déesses !
Revenir en haut Aller en bas
Galshan
La Fée Facétieuse
La Fée Facétieuse


Féminin
Nombre de messages : 2036
Age : 25
Demeure : Sherwood
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Olivier   Mer 23 Aoû - 19:32:39

bon, j'étais pas là pendant mes vacances mais je suis de retour et te souhaite la bienvenue !! en retard, mais c'est toujours mieux que rien...
dis donc, t'en connais des choses toi !

et bien, je pense que tu as déjà trouvé comment marche notre forum !

a bientot donc !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Olivier   Dim 27 Aoû - 22:09:36

Magnifique présentation en effet!!!

Bienvenue sur ce forum!
Revenir en haut Aller en bas
Belgarion
Guerrier
Guerrier


Masculin
Nombre de messages : 119
Age : 26
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: Olivier   Mar 29 Aoû - 23:58:12

Bienvenue a toi!
Revenir en haut Aller en bas
vivianna
Licorne Ailée
Licorne Ailée


Féminin
Nombre de messages : 701
Age : 32
Demeure : Dans les Brumes
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Olivier   Dim 30 Déc - 21:56:29

et bien OLivier ... que dire ...

As tu réellement 20 ans ... je pense ne pas me tromper en osant dire que :

soit tu es bien plus "vieux" ...
soit tu viens d'une autre planete ...

quel choix te convient le plus ?

En tout cas je comprend mieux pourquoi tout ce que j'ai lu de toi me parlait même si parfois je ne saisi pas tout Lol

je suis comme toi j'aime trouver ma part de vérité dans les différentes religions c'est pourquoi je dit avoir mes propres croyances ...

et je suis comme Déné je n'arrive jamais a me faire comprendre, a m'exprimer et cela est frustrant ...

je pense aussi que le hazard n'existe pas et que la "réalité actuelle" efface, cache d'autres réalités bien plus élevées ...
Revenir en haut Aller en bas
Olivier
Jeune Elfe
Jeune Elfe


Masculin
Nombre de messages : 285
Age : 28
Demeure : Saint-pierre-du-mont ( les Landes )
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Olivier   Lun 31 Déc - 0:36:51

Merci beaucoup vivianna pour ton attention.

Shocked Je ne pensais pas qu'un message s'ajouterait ici, dans ma présentation, qui date en peu maintenant. J'ai fait encore pas mal de chemin depuis, mais je suis heureux de lire ton message sur ce post.

Tu sais, les choses n'ont pas toujours été ainsi pour moi.
Petit,dans cette institution qui nous éduque, j'étais la cible de toutes les humiliations et de toutes les brimades.
Il y a un aspect de ma personnalité, et de mon enfance, qui vous est inconnue et c'est peut-être mieux ainsi, car si aujourd'hui je vis dans la Lumière, j'avais pourtant très mal commencé les premières années de mon existence.

J'étais un enfant hyper-actif qui avait des troubles du comportement.
Cela a attiré sur moi toutes les foudres de l'institution mais aussi de mes camarades.
Au Primaire j'étais souvent humilié et rejetté par mes semblables. On me terrorisait. C'est un peu dur pour moi de parler de tout ça car c'est comme si je relatais une existence antérieure et transitoire que j'accepte et intègre aujourd'hui comme faisant parti de mon évolution et comme m'ayant forgé, mais qui reste des années qui ont été très dures à vivre.
Je ne vais pas rentrer dans les détails de mes expériences, mais tenter de vous raconter l'essentiel de ce qui fut mes années noires.

Déjà, mes professeurs du Primaire ne m'aimaient pas beaucoup. Mon hyper-activité et mon inadaptation faisaient de moi une véritable attraction.
C'était une école catholique. La directrice de l'époque ne me supportait pas, et cela sans aucune raison apparente, et je me rappelle du jour, où parce que j'avais marché (involontairement ) sur son pied en rentrant en classe, elle me traîna par terre, moi pleurant, pour mettre dans mon dossier ce qui fut un avertissement et qui,encore aujourd'hui s'y trouve imprimé.

Vint les années noires du collège, et un enfer sans nom.
Si je puis vous transmettre un certain aspect de ce que fut ces années-là, je suis incapable de vous rendre avec les mots cette souffrance intense qui fut la mienne et celle de toutes mes expériences, qui ne peuvent se résumer en quelques lignes.
Je sentais un malaise et un mal-être profond dans cette nouvelle institution catholique qui abritait les esprits les plus dérangés.
Je n'arrivait pas à étudier, je ne me sentais pas bien dans cet environnement, j'étais anéanti.
Je n'arrivait pas à m'intègrer, j'étais incapable de m'adapter. J'étais alors ce que l'on appelle un cancre, un moins que rien, un cas. J'étais non seulement le défouloir de tous mes camarades mais aussi celui de mes professeurs. Je rentrais en pleurant chez moi, TOUS LES SOIRS, sans exceptions.
Tous les matins, a 8h, quand les cours commencaient, je vomissais en pleurant dans les toilettes de la cour.
Aux yeux de tous, je n'étais rien. Mes camarades jouaient avec moi. Un jour ils m'acceptaient, l'autre me rejettaient.
J'avais pourtant une bande de bons copains mais une bande très instable et peu fréquentable en fin de compte.
J'étais le seul enfant privé de sport, alors que j'aimais ça. Pendant que mes camarades s'y adonnaient, une professeur psychologiquement atteinte canalisa sa folie sur moi. Au lieu d'être avec la classe, elle me donnait des conjugaisons à faire et à rendre qu'elle déchirait avec déléctation à la fin de chaque heure pour me demander de recommencer, et cela pendant un ans, un ans sans sport.
Un professeur de math vint dire un jour à ma mère qu'il y avait deux catégories d'enfants, ceux qui réussiront et ceux qui en sont incapables, et que je n'arriverais jamais à rien. Ma Mère eut beaucoup de difficulté à me défendre et à me présérver. Il s'agissait d'une véritable ligue et cela l'a atteind, elle aussi.
Un jour, un autre professeur, en classe, me prit entre quatres murs pour me dire , mot pour mot, que j'étais "un moins que rien", que j'étais "un râté" et que je finirais "au mieux, éboueur" ! Pouvez-vous imaginer ce qui se passe dans la tête d'un enfant de 10 ans quand il entend ça de la bouche de son professeur ?

Tout commença pour moi le jour où je quittais cette école, l'année de ma quatrième.
C'est cette année-là que j'eus ma révélation. Un appel, une lumière que j'ai suivi instinctivement. Me poussant à changer presque du jour au lendemain devant la stupéfaction de tous mes proches et de mes anciennes connaissances.
Je me souviens du jour où cela s'est produit. C'était un matin, à 8h, pendant un cours de ce qui se voulait être de l'éducation religieuse ( vous comprenez maintenant l'origine de mon aversion pour l'Eglise ! ).
Un fille prononça un mot : "bouddhisme".
Comme s'il s'agisait d'une porte, d'une balise. Comme s'il s'agissait d'une évidence, d'un fil qu'il me fallait attraper.
Ce mot provoqua quelque chose qui dépasse, encore aujourd'hui, ma compréhension du phènomène.
Les jours, les mois et les années qui suivirent, j'approfondissais ma connaissance de la spiritualité, un univers que je n'avais jamais imaginé mais qui m'était familier et qui m'appelait.
Presque du jour au lendemain, je changais radicalement ma façon de vivre, je n'avais que 11ans.
Je me mis à méditer, à rechercher la quiétude de l'esprit sans avoir aucune préparation. Je faisais des prières de compassion tous les soirs, mon chapelet tibétain à la mains ( en bois de rose ). Non pas une prière de supplication comme l'enseigne l'eglise, mais une prière de gratitude.
Je me suis mis très tôt à lire des ouvrages qui n'étaient pas de mon âge.
Des ouvrages philosophiques, ésotériques,...
Ma Mère ne comprenait pas que je puisse lire de tels ouvrages, aussi tôt.
Je lisais tout le temps. Je mangais une banane le soir et rien d'autre. Je me suis mis à ne boire que de l'eau plate.
Je ne sortais pas de chez moi. Quand je ne méditais pas, et ne lisais pas, je pratiquais le Qi-gong et le Tai-ji-quan auxquels je m'initais.
Mes proches ne savaient pas quoi penser, ils étaient émerveillés. Mes grands-parents répétaient qu'ils me trouvaient lumineux, épanouis et changé.
L'année de mon redoublement, j'ai aussi changé d'établissement.
Tous ces changements se produisirent d'un coup en l'espace d'une année.
Je méditais dès que je le pouvais sur la compassion et il m'arrivait bien souvent de verser des larmes de bonheur pendant mes séances, des larmes de compassion et d'Amour pour autrui. J'aimais le monde d'un amour inconditionnel, j'avais alors 13/14ans.
Pendant 4 ans environ j'ai pratiqué le bouddhisme en esprit, je me suis instruis.
Dans mon nouvel établissement, j'étais moi. J'étais devenu l'élève le plus brillant du collège, le plus aimé de mes nouveaux professeurs. Je suis passé "du moins que rien" au "premier de la classe" en quelques mois.
Je voulais être moine bouddhiste, vivre de rien, et c'était une certitude pour moi.
Je considérais même ceux qui me faisaient du mal avec amour.
Quand je n'étais pas à l'école, ni dans ma pratique, j'étais en forêt pour m'adonner à la contemplation.
C'est à cette période que je me suis mis à boire du thé vert, aujourd'hui j'en suis un grand amateur.
Puis j'ai commencé à élargir mes connaissances, je lisais des ouvrages de plus en plus particuliers, et je me rapporchais, sans le savoir, des messages canalisés et des enseignements de lumière.
J'ai commençé a beaucoup écrire aussi, des reflexions pour la plupart.
Je ne vivais plus en ce monde, mais dans une autre sphère. Un univers de l'esprit, uniquement.
Voilà pourquoi je n'ai eu et je n'ai aucun ami. Je me suis isolé du monde et j'en étais heureux. Je connaissais un bonheur, une joie, une extase qui dépassait toute autre expérience.
Si vous êtes attirés pas la culture celte. Moi ça a toujours été la culture asiatique, d'où mon attachement au Taoïsme.
Le second bouleversement de ma compréhension fut celui du jour où j'ai lu le premier tome de "Conversation avec Dieu".
Ce fut une seconde révélation.
Cette lecture a amorcé une autre phase de mon évolution, celle que vous connaissez aujourd'hui.

Mon parcours s'échelonne sur 6ans environ mais j'ai l'impression que cela fait beaucoup plus d'années.
Aujourd'hui, j'appréhende des vérités impensables que mon mental peine à conçevoir. Je suis au courant de certaines choses, occultes, qui se trame dans le théâtre de nos puissances d'Etats. J'appréhendes la Nature et ses univers astraux ainsi que ses peuples.
Mais j'ai changé, encore, je deviens un homme, et je tente de poursuivre cette évolution tout en me préoccupant de cette vie sociale, relationnelle, que j'ai à vivre, aussi.
Car il y a toujours un décalage entre moi et les autres, un décalage que je tente de réduire, car je sais que ce qui m'isole peut être aussi tout cet amour que je peux donner et dont certains, et surtout, certaines, ont besoin.
Je tente de concilier cet aspect de ma vie avec cet autre aspect relationnel et social et je sais qu'il s'agit là de ma prochaine étape. Il est temps que tout cet amour et cette connaissance que j'ai accumulé soient mis en application et exploités dans ma réalisation avec et par autrui, notamment au travers de la relation amoureuse.

L'essentiel est là. Je vous ai dit ce que je pensais ne jamais vous dire.
Vous en savez un peu plus sur mes racines et mes premières années.
Je pourrais en dire beaucoup plus, notamment sur ma relation avec ma Mère, mais ce n'est ni l'endroit, ni le moment et on ne peut faire contenir tout un parcours personnel dans des mots.
Vous avez là les traits les plus grossiers et les plus synthètiques de mon parcours.

Les infos arrivent par brides, mais elle arrivent malgré tout.
Merci d'être là.


Dernière édition par Olivier le Ven 18 Avr - 18:55:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dénébuleuse
Gardienne de la Cascade
Gardienne de la Cascade


Féminin
Nombre de messages : 2968
Age : 29
Demeure : ~~*La Clairière Enchantée*~~
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Olivier   Lun 31 Déc - 11:35:31

eh bien... je suis restée "scotchée" à ce message... Tu as connu un parcours exceptionnel et aussi exceptionnellement difficile jusqu'à ce que tu trouves "ta voie" ! Tu as vraiment une vie hors du commun, je t'admire car tu as eu beaucoup de courage ! et le chemin que tu as trouvé vers la lumière est vraiment magnifique... Je n'en suis pas encore là, je le crains, mais avec le temps, je compte bien y parvenir.


C'est drôle car toi tu aimais le sport et on t'a empeché d'en faire, moi j'ai toujours détesté ça et j'en ai toujours fait, obligé à en faire et c'était d'aller en sport qui me rendait malade, au point de faire des crises de nerf, tout ça parce que tout le monde se moquait de moi. J'avais de l'embonpoint (j'en ai toujours un peu), j'étais toute boulotte... alors on m'appelait "grosse vache" et d'autre mots qui me faisaient beaucoup de mal à ce moment-là (surtout que toutes les autres filles de la classe avaient des tailles de guêpes !) et que j'ai préféré oublier.

du côté des professeurs :

De telles infamies de la part de professeurs... Je ne pourrais jamais comprendre, ils ne méritent même pas l'appellation de "professeur" puisqu'ils n'ont pas pris la peine d'aider un enfant qui en avait besoin, or, c'est LEUR ROLE ! ILS SONT LA POUR CA ! Mais ça échappe à beaucoup d'entre eux...

Beaucoup moins grave, mais une expérience avec mon professeur de maths de terminal, un jour, il a traité de "con" devant toute la classe un de mes amis après il m'a interrogé à propos d'un exercice et je lui ai répondu d'un ton tellement sec que ça l'a fait taire. Il ne m'a rien dit car j'étais la première de la classe en maths, et il aimé trop les "bons élèves" mais rien que ce qualificatif m'énerve, au fond il n'y a pas de "mauvais élèves", il n'y a que des enfants ou des jeunes qu'il faut aider à trouver leur voix !

J'ai toujours eu la chance de faire partie des "bons élèves" moi je l'ai toujours fait plus pour mes parents et ma famille que pour moi... Je cherchais juste à ne pas les décevoir car j'ai toujours détesté l'école (et ça en étonné plus d'un que j'arrive quand meme à avoir des bonnes notes, comme si avoir des bonnes notes signifiaient "aimer l'école").
__________

oups... c'est ta présentation et voilà que je parle de moi, je suis désolée...
Revenir en haut Aller en bas
Olivier
Jeune Elfe
Jeune Elfe


Masculin
Nombre de messages : 285
Age : 28
Demeure : Saint-pierre-du-mont ( les Landes )
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Olivier   Lun 31 Déc - 13:54:05

Tu plaisantes ? Ne t'excuses pas! Qu'est-ce que c'est que ça ?
Qu'est-ce que ça veut dire "Ma" présentation ?

C'est un espace de partage et ce que tu dis m'intéresse beaucoup !
J'aimerais en savoir plus, n'hésites pas à parler de ton parcours !
C'est par parce que le post c'est "Olivier" que c'est ma propriété, non mais! c'est incroyable !

D'abord, dans cet esprit, c'est ton forum, ta création !
Ensuite, c'est la présentation de tout le monde, pas seulement la mienne !
Le forum a ses catégories pour plus d'organisation et de clareté, mais pas à ce point ! Les discusions amènent à transcender les catégories !

Continues, j'aimerais beaucoup en savoir plus !!

Quant à moi, ça n'a pas été facile en effet ! A cette époque, j'étais haineux et je m'audissais le monde !
Mais d'un autre côté, je vois cette période comme une expérience nécessaire et constructive. J'ai pu explorer les aspects les plus sombres de l'esprit humain : car j'étais vraiment très perturbé par ce climat et je m'alimentais alors des violences de toutes sortes et je ne regardais que des films d'horreurs, je voulais faire du mal, j'étais assez dérangé par ce qu'on me faisait subir et par cet environnement sans horizon, sans joie, sans lumière. Je m'épanouissais dans un univers meurtrier, j'étais attiré par le meurtre.

Je vois ça aujourd'hui comme une expérience dont je suis sorti plus fort, plus solide et plus lucide. C'est de cette période que me vient mon réalisme face au monde et aussi mon amertume passagère.
Je sais que l'homme est capable du meilleur et même au-delà, mais aussi du pire.

Aujourd'hui, en raison de cette époque, je ne peux plus regarder de films violents, d'angoisses ou d'horreurs, c'est plus fort que moi. Les visonner, ça me perturbe !

L'année de ma révélation, ça a été une nouvelle naissance. Je suis aujourd'hui dans une sphère bien éloignée de ce temps.
ça a durer environ 4ans peut-être 3.

Mais rassure-toi, aujourd'hui je suis enfanté par la Lumière.
Je ne vis, ne vois que pour elle. Et j'ai tant d'AMour à donner !
Revenir en haut Aller en bas
Olivier
Jeune Elfe
Jeune Elfe


Masculin
Nombre de messages : 285
Age : 28
Demeure : Saint-pierre-du-mont ( les Landes )
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Olivier   Lun 31 Déc - 14:19:35

Ah oui, dernière chose, en ce qui concerne mais années de Lycée.
Je suis allé dans un Lycée publique! c'est a cette période que j'ai découvert le forum.
Je comprends ce que tu dis parce que c'était un peu pareil pour moi. J'étais aussi en tête de classe mais par contre mes parents ne me poussaient pas, au contraire ma Mère me comprend et me connait tellement, qu'elle acceptais tout de moi, elle avait confiance en moi !
Mais contrairement à toi je me suis toujours révolté contre le Système et ,tout en étant premier, je me suis démarqué, ce qui attirait la curiosité et la sympathie de beaucoup.
Je me révoltais contre mes profs, ce qui m'a attirait quelques ennuis.
L'autorité ne savait pas quoi penser, ils avaient devant eux un élève relativement "brillant" mais qui était un peu trop souvent convoqué. De la 2de à la terminale, ça s'est dégradé. Je supportais de moins en moins le Système. Je n'ai jamais travaillé, je restais sur mes acquis.
Je n'hésitais pas à exprimer mon ras le bol.
Mes notes ont donc descendu durant mon année de Tarminale. Mais j'ai toujours été confiant en moi-même. J'ai toujours pensé qu'on m'assistait dans mes épreuves pour que je puisse les passer le plus vite possible et me consacrer à ma "mission".
Ainsi, même en ne travaillant pas, j'ai toujours réussis avec succés mes exams.
Mon relatif relâchement de ma dernière année m'a attiré la fourdre de tous mes profs sauf ceux de philosophie et de littérature qui m'aimaient particulièrement ( peut-être parce que j'étais le premier dans ces matières, mais aussi parce que mon prof de philo était un homme d'exception ).
Ils ne m'ont pas soutenu ( encore une fois ) et ils ont dit "doit faire ses preuves".
Ainsi, sans aucun soutien, et sans travailler ( si, si je t'assure ) j'ai eu mon bac haut la mains !!!
Par exemple pour l'oral d'espagnol, j'étais très mauvais. Ainsi, je n'ai pas ouvert une seule page de mes cours car je pensais compenser avec les autres matières.
Je suis arrivé le jour de l'oral sans rien en tête!! j'ai juste rapidement, 30min avant le passage, regarder le vocabulaire.
Mes camarades qui étaient toutes exellentes en espagnol connaissaient toutes les phrases par coeur !
Et bien devinez quoi....si, si, je vous jure, j'ai eu la meilleure note avec 17/20 !!!

Incroyable n'est-ce pas ? Je ne me l'explique pas moi-même...enfin...
Revenir en haut Aller en bas
maéwin
Demi Dragon
Demi Dragon


Féminin
Nombre de messages : 808
Age : 38
Demeure : Dans l'antique forêt des Carnutes...
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Olivier   Mar 1 Jan - 14:19:18

Bonjour !

Citation :
Mes camarades qui étaient toutes exellentes en espagnol connaissaient toutes les phrases par coeur !
Et bien devinez quoi....si, si, je vous jure, j'ai eu la meilleure note avec 17/20 !!!
Je crois que je peux aiguiller vers une esquisse de réponse.
Lorsque durant un labs de temps (plus ou moins long), nous utilisons une partie de nous même en occultant le reste de nous même (conscienment ou pas), nous provoquons un déséquilibre dans nos énergies, mais qui peut également se ressentir sur notre mental, et notre corps (de nombreuse maladies graves sont issues de cela, mais ça tu dois déjà le savoir). Et arrive un jour où, presque obligatoirement, nous renvversons la vapeur. Nous explorons cette autre partie de nous jusque là inconnue, et nous allons de découverte en découverte.
Il y a un moment d'Equilibre. Celui où nous sommes à égale distance de nous et Nous. à ce point là, la connaissance quasi -innée nous est accessible. Je dis quasi innée, car en fait, cette connaissance est là, partout, mais pour des problèmes que bien souvent nous posons nous- même à un endroit précis, nous occultons cet accès. Notre équilibre (pas seulement du corps) est primordial pour notre existence.
Comme toi Olivier j'étais une hyper active, assommée à coup de médicament et attachée à mon lit ! Confused Je ne saurai dire exactement quand le renversement de vapeur s'est fait... à la suite d'un gong je crois... J'ai entendu le son qui m'a transpercée, y'a eut comme un bruit de cristal brisé, je l'ai bien situé dans mon crâne et ... depuis voilà ! J'avais onze ans.
Mais bref, tout ça pour te dire que si tu gardes cet état d'équilibre, tu vivras bien d'autres surprises ! Wink
__________________________
Sympa ta présentation !!! Une " imagination " fertile te dessine très bien. Tu as raison, pas besoin de photo.

___________________________
J'ai une question cependant, qui me trotte depuis que je te lis. Elle peut paraître incongrue ou bien trop personnelle. Aimes- tu tes contemporains ? Avec tes facultés, qu'en vois- tu ? Vas- tu te mêler un jour à nous ?
Oui je sais, ça fait plusieurs questions... Mais je me dis parfois en te lisant que ces trésors en toi feraient beaucoup de bien autour de toi. J'ai envie de te dire "Sors et Rayonne..." Mais ce n'est que mon avis et je te connais bien peu. Et il est évident que j'ignore encores des choses importes sur toi. Mais en même tant, j'en sais l'essentiel, suffisament pour ne pas m'éloigner du sujet... Toute en contradiction aujourd'hui ! Very Happy Very Happy Very Happy
au fait : BONNE ANNEE !
Revenir en haut Aller en bas
Olivier
Jeune Elfe
Jeune Elfe


Masculin
Nombre de messages : 285
Age : 28
Demeure : Saint-pierre-du-mont ( les Landes )
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Olivier   Mar 1 Jan - 18:03:11

Ta première analyse au début de ton message est merveilleuse et tellement vraie. Je comprends ce que tu veux dire.
En ce qui concerne ta propre expérience, je l'a trouve très interessante et j'aimerais que tu m'en dise plus ( si tu n'est pas contre biensur ! ).
J'y vois quelque chose.

Ensuite, en ce qui me concerne, avec tes questions, tu abordes-là un sujet sensible qui me cause bien des tracas !
Je te dirais même que tu viens de viser un plein dans le mille!!!
Et je pense pouvoir te répondre.

Tu sais effectivement l'essentiel sur moi, mais voilà, cela parce que cet espace de partage est un espace privilégié, particulier, où je peux communiquer sincèrement avec des personnes sembables, qui appréhendent les mêmes vérités et la même lumière, et cela sans l'inconvénient de la rencontre. Mais dans la vie, ça se passe pas comme sur un forum !
Tu me connaît Maéwin parce que tu me lis, mais ce que tu lis, ce n'est pas écrit sur mon front !
Il est vrai que j'ai une aura qui attire sur moi la sympathie, le sourire, la curiosité, mais cela reste assez limité dans leur réalisation.
Et quand tu t'es construit une carapace en raison de tes expériences passées, ça n'arrange rien à l'affaire.

Il fut un temps où j'étais heureux d'être isolé du monde. Je m'épanouissais dans un univers de l'esprit uniquement et j'y puisé beaucoup de Joie et d'extase. Je detestais assez le monde en général.
Mais cette période est loin maintenant !
Aujourd'hui je suis sociable.Je commence à tisser de vrais liens mais ils sont très peu nombreux et si fragiles.
Je ne demande que ça, "rayonner" comme tu dis ! Je n'ai qu'un besoin: donner de l'Amour et de la Joie, mais voilà, on ne m'en donne pas l'occasion ( ou peut-être que c'est moi, mais c'est très incertain ).
Tu me demandes quand je me "mélangerais" ? Je te dirais que c'est ma plus grande préocupation du moment. Je ne cesse d'essayer, pour moi biensur, mais aussi pour ceux que je pourrais rendre heureux, pour celle que je pourrais rendre heureuse, de m'intègrer.
Mais c'est une chose très difficile pour moi, et certaines de mes attaches familiales n'arrangent rien.
Généralement, si on veut résumer les choses, les gens vivent d'abord et reflechissent ensuite, dans leur vie.
Moi, c'est tout l'inverse, j'ai et je reflechis et puis je vis. Cela engendre un décalage entre moi et les autres, surtout ceux de mon âge, que je tente péniblement de réduire.
C'est une pensée qui me hante en ce moment et qui alimente toutes mes reflexions.
Je suis arrivé à un stade où j'ai besoin de la relation avec l'autre. Mais les choses me semblent si compliquées !
Quand je croise une femme, je vois un ange. Mais comment lui dire, comment lui faire savoir, comment enfanter l'instand de la rencontre ?
C'est là un malheur qui n'est pas seulement le mien.

Autout de moi on me dit:"Ce n'est pas possible avec la gueule que tu as que tu ne puisse pas trouver une fille!" ou encore " Celle qui tombera sur toi aura de la chance" ou encore "une tête bien faite dans un corps bien fait" !
Tout ça, ce ne sont que des mots. En vérité, je me pose beaucoup de questions sur ma réalisation avec les autres.
Au point de me demander si je suis fait pour vivre une quelconque histoire.
Ce forum fait parti de mes rares points d'ancrage.

Pourtant je vais au devant des rencontres, j'aborde et je parle,mais les choses ne sont pas si simples. Je n'ai ni ami(e)s, ni rien, mis à part vous-même et ma famille. J'ai des relations très sympathiques de fac, quelques contacts avec des filles de ma ville, mais rien de vrai, rien de concret. Ce sont des fils de soie, je ne peut rien construire dessus ni rien tisser avec aujourd'hui.
Je communique par mail avec une femme de 46ans adorable de la région parisienne avec qui je parle de tout et de rien.
On me dit d'être patient, mais je crois que je le suis.
S'ajoute à cela...ma Mère.
Une femme meurtrie par la vie, qui a eu une enfance douloureuse et qui ne vis....que pour moi. Je suis la seule chose qui la raccroche à la vie.
Tout mon univers se fonde sur elle car c'est à elle seule que j'ai parlé et qui m'a poussé vers ma réalisation.
De mon côté, je l'ai inité à certaines vérités et je lui ai ouvert grandement l'esprit, un esprit hérité de la bêtise humaine et d'une conception très religieuse de la vie. Je l'ai beaucoup changé et elle est au courant de beaucoup de chose, notamment de vous !
Cependant, elle ne peut pas appréhender de nombreuses vérités, son esprit bloque, je pense qu'en cette existence, elle n'en saura pas plus.
Mais elle appréhende beaucoup de choses quand-même et elle pense que je suis arrivé dans sa vie pour l'ouvrir à d'autres vérité, elle pense la même chose que vivianna.
Mais voilà, aujourd'hui elle supporte assez mal ma volonté de me réaliser dans une relation amoureuse, tout en respectant ce que je fais.
ça rajoute un peu de difficulté à l'affaire.
Mais elle n'a pas de grands soucis à se faire, rien à l'horizon !
D'ailleurs, je crois que si un jour ça se produit...je ferais une syncope ( où je me pincerais le bras pour me réveiller ).
En attendant je me débat tragiquement entre mes rêves et mes fantasmes, tout en étant très bien ancré dans la réalité, mais ça je vous l'ai déjà dit:
j'ai une vision double, les pieds sur terre mais la tête dans les étoiles, où plutôt j'ai l'hémisphère gauche dans la vie, et le droit...ailleurs !( l'image est pas géniale, mais vous avez compris je pense ! )
Enfin bon...voilà l'histoire ! Palpitant n'est-ce pas ?

En tout cas: BONNE ANNEE et surtout de l'Amour, de la lumière et beaucoup, beaucoup, beaucoup.......de chocolats !( et de joie !Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
Olivier
Jeune Elfe
Jeune Elfe


Masculin
Nombre de messages : 285
Age : 28
Demeure : Saint-pierre-du-mont ( les Landes )
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Olivier   Mar 1 Jan - 18:21:18

Vraiment désolé, faut toujours que j'oublis un petit truc, tu as posé une question, faut que je te réponde.
Tu m'as demandé comment je voyais mes contemporains ?
Je te dirais Maewin que je les vois surement comme toi et pas autrement !
Je conçois et je vois le pire comme je conçois et je vois le meilleur.
Je vois les choses au-delà des faits, comme quelque chose de nécessaire.

Je vois de la lumière dans les gens, mais je vois de l'occulte dans le Système.
Si tu veux vraiment savoir comment je vois les choses pour l'avenir, et je te dirais que je pense que l'homme a atteind un point de non-retour et que les choses vont grandememnt s'aggraver. Mais je pense que c'est nécessaire dans la réalisation et la prise de concience de l'humanité. Malheureusement c'est dans les pires circonstances que l'homme se révèle vraiment !
L'homme fait parti de ces formes de vie qui ne peuvent évoluer autrement!
En d'autres termes, il faut qu'il détruise, tout, pour prendre conscience, dans un premier temps, de sa connerie, puis dans un second temps, de son essence!

Généralement j'essaye de ne pas juger, car nous n'avons ni les moyens, ni la perspective, ni le savoir nécessaires pour pouvoir juger. Cependant, je constate et je suis le premier à râler, à injurier même, à m'énerver, à me révolter contre certaines choses.
Il me reste de la colère et de la violence à l'état latent qui datent de mes premières années. Je suis quelqu'un d'assez impulsif !
c'est pourquoi quand je croise certaines personnes et que je vois en elle quelque chose qui vient de la Peur, j'ai le regard noir.

Il n'y a pas de hiérarchie dans la souffrance et dans l'atteinte faite à l'homme, mais pourtant il y a une atteinte et une souffrance que je ne supporte absolument pas et qui me met dans un état second. C'est queleque chose d'inconçevable pour moi et je serais capable du pire pour arrêter ça : c'est la violence faite aux femmes !
C'est une cause qui me touche un peu plus que les autres.
Revenir en haut Aller en bas
maéwin
Demi Dragon
Demi Dragon


Féminin
Nombre de messages : 808
Age : 38
Demeure : Dans l'antique forêt des Carnutes...
Date d'inscription : 24/05/2007

MessageSujet: Re: Olivier   Mar 1 Jan - 18:52:54

J'aime tes réponses entières et vraies.
Citation :
j'ai une vision double, les pieds sur terre mais la tête dans les étoiles, où plutôt j'ai l'hémisphère gauche dans la vie, et le droit...ailleurs !
à mon avis, s'agit plus d'un axe que d'une vision double...
C'est d'ailleur ma phrase préférée...
Petite annecdocte :
Un jour que je prennais le bus, je réfléchissais à la question du ciel d'un côté, la terre de l'autre, et nous au milieu. M'est venue l'histoire d'un Amant et de son Aimée qui neparlait pas le même langage, et n'était même pas fait de la même essence. Pourtant, ils se connaissaient, avaient conscience de cet Amour réciproque et cherchaient encoers et contre tout à se rejoindre. Tempête gigantesque, tremblement de terre... Le mélange ne pouvant se faire sans les meurtrir, ils réflêchirent. La Pluie tomba, enveleppant la Terre de ses nappes d'Eau comme une caresse, et imprégnant le sol. De là le germe de la Vie prit, et les Hommes naquirent. Au début perdus, ils firent plus de bruit que de bien. Car s'ils étaient le fruit de l'union du ciel et de la Terre, ils avaient aussi hérités de l'incompréhension des langages. Alors pour pallier ce manque ils observèrent aussi bien la Terre que le Ciel, et comprirent. Pour unir ces deux là, les Hommes devraient se tenir debout, droit comme un "I". Un axe était planté.
Cette petite histoire bien imagée m'a aider à concevoir l'iné-alliable de façon plus globale. Il y a un lien pour tout, faut juste le trouver. Deux nature différente (en nous ou pas ) peuvent se lier avec le bon instrument. Le tout étant de ne pas mettre un côté plus en avant que l'autre. C'est en ça que je dis que je ne rejette rien, car s'il est quelque chose qui ne nous plait pas ( évènement, personnage, apsect de la personnalité) c'est sans doute parce que notre vision est en partie tronquée.

Citation :
Je vois de la lumière dans les gens, mais je vois de l'occulte dans le Système.
C'est bien comme ça que je le vois aussi...
Quand à mon expérience ... Le gong ?
Revenir en haut Aller en bas
Olivier
Jeune Elfe
Jeune Elfe


Masculin
Nombre de messages : 285
Age : 28
Demeure : Saint-pierre-du-mont ( les Landes )
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Olivier   Mar 1 Jan - 19:31:10

J'adore ta petite histoire ! Elle est géniale, je ne la connaissais pas vraiment, elle me dit vaguement quelque chose, mais merci beaucoup de l'avoir écrite !

Oui, le gong !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Dénébuleuse
Gardienne de la Cascade
Gardienne de la Cascade


Féminin
Nombre de messages : 2968
Age : 29
Demeure : ~~*La Clairière Enchantée*~~
Date d'inscription : 25/02/2005

MessageSujet: Re: Olivier   Mar 1 Jan - 20:33:14

Quel dommage que je n'ai guère de temps ce soir pour vous répondre longuement... En tous les cas, je vous remercie infiniment pour tout ce que vous partagez ici, j'apprends énormément à chacun de vos messages ! Wink

Je ne vous remercierais jamais assez pour ça ! Tu vois Olivier, moi aussi, que ferais-je sans vous ? Chaque jour, j'ai hate de venir vous lire !
Revenir en haut Aller en bas
vivianna
Licorne Ailée
Licorne Ailée


Féminin
Nombre de messages : 701
Age : 32
Demeure : Dans les Brumes
Date d'inscription : 05/12/2007

MessageSujet: Re: Olivier   Mar 1 Jan - 22:00:41

Ouaou c'est fou le deuxième effet kiscool lol_mdr

bon pour etre clair, je ne pensais pas en t'écrivant sur ce post déchainé une telle vague de mots ... que je ne trouve pas par ailleur ! Boulet

je ne reviens réellement pas sur ce que j'ai dit : MesAmi(e)s nous avons parmis nous un Vénusien (ou autre mais c'est le premier qui me vient a l'esprit )
cheers olivier félicitation et un grand mercibicoup jai1secret génial1

pour ma part mon enfance je n'en ai que quelques bribes ... en fait lorsque que j'était petite j'avais ce besoin de m'ocuper les mains : souvent par le dessin ou jouer avec ce que je trouvais ...
En CE 1 le jour de mon anniversaire j'avais emmener une brioche et puis ma prof qui ne me supportait pas (je ne sais tjs pas pourquoi) ma interrogé sur une poésie et je ne savais pas ... elle ma donc enfermé dans la salle des ordi dans le noir assise par terre toute la matiné et ils ont mangé ma brioche ... sans moi ...
Dela je me suis complètement renfermé j'ai arreté de dessinné (alors que je ne vivais que pour ça)
Blocage totale aujourd'hui encore pour moi dessiné me bloque et me met dans un état de peur incontrolable ...

Bien sur les années suivantes n'ont pas mieux été ... mais je doit dire que pour moi c'était le "paradis" en comparaison de toi ...

oups je m'égare Boulet
Revenir en haut Aller en bas
Aldarvarno
Dino
Dino


Masculin
Nombre de messages : 1501
Age : 34
Demeure : Entre Conflent et Quercorb, ou en Anjou !
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Olivier   Ven 18 Avr - 18:12:33

Je ne m'étais pas encore avanturé dans les tréfonds de notre Olivier national. Mais ce que je découvre ici ne m'étonne guère...

Tout d'abord je dirais à notre Déné que je ne trouve pas qu'il s'agisse de courage...pas au début
Il a simplement eu à faire à ce qu'il y a de pire dans notre système scolaire: notre système scolaire lui-même^^

Ce n'est pas du courage qui l'aura soutenu, mais bien une force déja bien présente.
Et toute cette difficulté n'aura en fin de compte que rendu plus fort et meilleur notre Olivier.

Après on peut très bien douter que cette force acquise soit un heureux résultat: Ne souffre t'il pas un peu de son état? coupé des simples gens, de leur joies comme de leurs peines... (un bien ou un mal au fait?, car il y a du bon et du mauvais aussi là dedans), sans réseau d'amis fidèles (j'ai été comme ça jusqu'au collège, mais pour d'autres raisons), et il faut bien le dire, un peu -dans sa tour d'ivoire-(j'entends: isolé des autres tant sa conscience semble avoir atteint un niveau supérieur Wink ) tant sa vision diffère de nos congénères. Enfin, je dis ça, mais t'inquiète, moi c'est encore pire: on me traite carrément d'extra terrestre extra naïf (mais pas candide non plus lol).

Ceci dit, malgrès ces contreparties douloureuses, peut on douter de son excellence...?
Pour moi elle a ses contreparties, mais elle reste bien préférable à l'état des endormis qui nous entourent.

Une chose cependant me chagrine chez toi, car elle est symptomatique de notre civilisation occidentale.
tu vas chercher en extrême orient ce qui se trouve dans une vieille valise poussiereuse du grenier.
De la même manière que les pharmaciens allaient chercher les drogues les plus couteuses au bout du monde, alors que dans nos fossés poussent déja des plantes aussi, voir plus efficaces...

En Europe, toute personne un peu en quete de spiritualité se penche sur les philosophies orientales; Mais fichtre. Quelle ingratitude envers nos ainés, pourquoi n'ouvrent ils pas le livre de la philosophie antique, qui fut fermé par le christiannisme? pourquoi ne refont ils pas leurs toutes ces recherches si prometteuses et qui valent autant que ces sagesses orientales?

je dis tout cela par ce qu'en te lisant cher Olivier, je t'ai trouvé encore beaucoup de correspondances avec nos antiques, et en particulier un homme vénérable et bien en vue à la cour de l'empereur Gallien, du nom de Plotin...

allé salutations, frère biggrinears
Revenir en haut Aller en bas
http://yomenie.forumzarbi.com
Olivier
Jeune Elfe
Jeune Elfe


Masculin
Nombre de messages : 285
Age : 28
Demeure : Saint-pierre-du-mont ( les Landes )
Date d'inscription : 09/08/2006

MessageSujet: Re: Olivier   Ven 18 Avr - 20:04:24

Shocked Mais qu'est-ce que c'est que ça ?

Merci beaucoup Alda de prendre la peine de dépoussièrer ce topic et d'y répondre, mais va falloir le condamner parce que "Quelle honte!"
jai-peur
Ducoup, comme je ne me rappelais plus de ce que j'avais écris, j'ai relu quelques trucs, et quelle horreur ! Toutes ces fautes ! C'est impressionnant
Non, franchement, j'aime moyen ce topic !
Ma présentation date maintenant, quant au reste, ben mise à part que c'est très mal écris, c'est du passé.

Pour ce qui est de la philosophie, je ne suis pas allé chercher en extrême orient ce que je pouvais trouver dans la philosophie antique.
Aujourd'hui, j'équilibre mon savoir entre ces deux polarités de la sagesse humaine.
La philosophie antique m'a beaucoup aidé aussi, mais plus tard, durant mes années de Lycée.

Mais restons malgré tout précis, il faut avouer qu'il existe une sacrée rupture entre la philosophie orientale et occidentale.
Si les deux sont complémentaires, elles ne sont pas égales dont la sagesse qu'elles véhiculent.
La philosophie antique, entendons par là, occidentale, ne conçoit pas l'intuition. Elle la deteste, elle ne la supporte pas.
La philosophie orientale fait de l'intuition un outil de connaissance au même titre que la raison, et pire encore, qui la dépasse.
La philosophie occidentale n'admet que la raison.
La philosophie oritentale admet ce qui n'entre pas dans la champ de la compréhension humaine. tandis que la philosophie occidentale n'admet que ce qui peut s'expliquer, ce qui est appréhendable par la compréhension humaine !
Son argument logique est d'ailleurs de taille : pourquoi parler de ce qui ne peut s'expliquer ? C'est tout autant se tromper que d'avoir raison, c'est être aveulge, c'est nager dans une pensée néant, c'est, en bref, tout à fait inutile. Autant reflechir sur ce qui se présente à nos consciences, et c'est uniquement sur cette voie que l'homme pourra évoluer !

La philosophie orientale, elle, appréhende la chose de façon différente puisqu'elle pense qu'il faut s'attacher à oublier la raison pour atteindre le vrai, car le vrai est ce qui dépasse la raison. La raison, pour la philosophie orientale, limite, de par sa nature-même, une appréhension totale de la réalité, elle l'a divise, la circonscrit dans des concepts, et donc la réduit!
Raisonner c'est choisir une voie plutôt qu'une autre, et donc ne pas conçevoir la "Totalité" !

Mais en réalité, ni l'une ni l'autre n'a raison, et ni l'une ni l'autre n'a tort !
Car elles sont complémentaires.
La philosophie occidentale conçoit "Dieu" ( je parle du Dieu philosophique pas religieux biensur ) comme "ce qui est" !
La philosophie orientale conçoit "Dieu" comme "ce qui n'est pas" !
Mais le "vrai" est à la fois "ce qui est" et "ce qui n'est pas" !
Je dirais donc que la philosophie occidentale est une pensée d'humilité de retenue, et que la philosophie orientale une pensée d'exploration et d'émancipation.

En ce qui me concerne, je n'ai pas choisis l'une plutôt que l'autre.
Lorsque j'ai découvert le bouddhisme, c'était la seule ouverture que je pouvais alors trouver vers une quelconque forme de spiritualité, car la philosophie oritentale engage l'individu sur un parcours du sentiment, du sensible et de l'intuition, et quelle voie plus royale pour un enfant de 10ans vers la sagesse ?
La philosophie occidentale elle n'admet que la faculté, or à cet âge, je n'avais pas la connaissance ni la capacité inférencielle et cognitive pour m'engager dans une telle appréhension déductive du monde !

Plus tard, j'ai pu entamer une belle relation avec cette philosophie antique qui m'a appris beaucoup de choses, mais dont les limites trop bien définies dérangaient malgré tout ma sensibilité orientale !
J'ai donc acceuillie les deux, tout en conçevant leurs limites respectives !

Et pour finir, SVP, fermez ce topic, je vous en supplie pitié-!!
Revenir en haut Aller en bas
Aldarvarno
Dino
Dino


Masculin
Nombre de messages : 1501
Age : 34
Demeure : Entre Conflent et Quercorb, ou en Anjou !
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Olivier   Ven 18 Avr - 20:36:51

hahaaa c'est la que tu te trompe mon très cher ami^^

c'est toi qui divise et classe oriental/occidental à la manière d'un Aristote (que pour la petite histoire je n'aime pas du tout) Wink

D'accord, les courants majoritaires sont assez focalisés "raison" (le "discour logique" plutôt)...mais ils ont essayé de mettre une explication sur l'inexplicable, sinon la théorie sur les atomes ne serait pas née en grèce au Vème siècle avant Jésus christ^^^

Bon alors je conçois que toute la philosophie moderne est basée sur du aristote ou du platon...mais l'antique...

justement, je crois que je vais t'offrir les bouquins de Plotin et tu comprendra^^

enfin, au niveau de l'histoire de la pensée, par ce que sinon, je pense que tu maitrise suffisament hein^^
(et bien entendu je te suis à 100% quand tu dis "Mais en réalité, ni l'une ni l'autre n'a raison, et ni l'une ni l'autre n'a tort !
Car elles sont complémentaires."


Pour en revenir à toi (dixit l'emmerdeur^^ :bicyclette: ), je trouve que tu es bien exigeant^^ moi j'ai beaucoup ri quand même au début biggrinears , et les fautes d'orthographe, si on avait à s'y arréter, je serait encore plus à blâmer que toi Wink

allé, moi je trouve ça très bien, très authentique, pas de quoi se planquer derrière un canapé biggrinears
Revenir en haut Aller en bas
http://yomenie.forumzarbi.com
Aldarvarno
Dino
Dino


Masculin
Nombre de messages : 1501
Age : 34
Demeure : Entre Conflent et Quercorb, ou en Anjou !
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Olivier   Ven 18 Avr - 20:43:59

mdr faut qu'on l'ouvre ce topic philo, j'ai trop à répondre à mon disputateur préféré lol

(oué et d'abord les antiques ne crachent pas tant que les modernes sur l'intuition, en fait ils s'en fichent de l'intuition, c'est tout, ils n'ont pas les clefs...après ils avancent avec ce qu'ils ont sous la main: le bon, le juste, le moral...et je peut te dire que le platon, hé bien le pieux il en rigole bien^^)

outch, mais je crois en fait que je suis déja saoulant mdr, que tu n'aura pas envie de disputer avec quelqu'un qui parle comme un bavard^^ va falloir que je m'arrange^^
Revenir en haut Aller en bas
http://yomenie.forumzarbi.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Olivier   Aujourd'hui à 16:36:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Olivier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» "Les Lyonnais" d'Olivier Marshall 2011
» [Gérard, Olivier] Te retourne pas, Handala!
» Présentation Olivier, Toulouse, HTC Desire
» Olivier
» L'ile de Olivier de RESSÉGUIER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~~*La Cascade Enchantée*~~ :: ~~*L'Auberge des Lutins Rieurs*~~ :: Le Coin des Lutins Timides-
Sauter vers: