elfes fée celte médiéval nature fantastique fantaisy art tolkien robin des bois arthur merlin mélusine jeux de rôle costumes game of trone vampire sorciere licorne dragon magie bien etre ecologie légendes cheval antiquité histoire dessin livres films
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Shakespeare, Macbeth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Doune
Gardienne de la Cascade
Gardienne de la Cascade
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3313
Age : 29
Demeure : Citée ardente
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Shakespeare, Macbeth   Mar 23 Juil - 11:17:34

wikipédia a écrit:
Macbeth est une tragédie de William Shakespeare écrite en 16061 ; elle est publiée dans le premier in-folio en 1623. Le sujet est inspiré d'un personnage des chroniques - Macbeth, roi d'Écosse - mais la tragédie comporte un grand nombre d'éléments surnaturels qui s'écartent de la biographie historique du roi des Pictes qui régna en Écosse de 1040 à 1057.

Selon la légende, prononcer le mot Macbeth dans un théâtre porte malheur. C'est pourquoi les acteurs et actrices évitent de prononcer son nom, ce qui vouerait sa représentation à l'échec, et utilisent la périphrase, « La pièce écossaise » (« The Scottish Play (en) » ou « Bard's play »).

Lady Macbeth est considérée par beaucoup comme un des rôles féminins les plus difficiles du répertoire occidental. Tenaillée par le remords après le meurtre de Duncan, elle sombre dans la folie, est soumise à des crises de somnambulisme et d’hallucination (lavant obsessionnellement ses mains qu’elle imagine pleines de sang), et finit par se suicider.

J'aime beaucoup cette pièce maudite.
Elle a inspirer des artistes qui nous ont laissé quelques toiles connues.
oui oui c'est bien la robe de la maman de Mérida dans "rebelle"

Et elle comporte quelques créatures fantastiques.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.everyoneweb.com/Devaya/
Eldarissa
Gardienne de la Cascade
Gardienne de la Cascade
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1663
Age : 37
Demeure : Je vis aussi sur les portes d'Eliandre et sur le Royaume des Chimères
Date d'inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: Shakespeare, Macbeth   Mar 23 Juil - 15:44:45

"A la suite d’une bataille victorieuse, le valeureux Macbeth, sujet du roi Duncan d’Ecosse, rencontre trois sorcières qui le désignent comme le duc de Glamis (ce qu’il est effectivement), le duc de Cawdor, et le futur roi. Peu de temps après, Macbeth est informé que le roi, en récompense de son courage et de sa dévotion, le fait duc de Cawdor.
Macbeth fait part de la singulière entrevue à son épouse qui va le pousser à assassiner le roi pour prendre sa place, réalisant ainsi la troisième prédiction des trois sorcières.
Le règne de Macbeth, guidé par la peur, la culpabilité et les propos nébuleux des trois sorcières qu’il interroge quant à son avenir, est placé sous le signe des meurtres arbitraires et de l’injustice. Macbeth finit par soulever contre une révolte de grande ampleur, et......"bien entendu je ne vous dévoilerai pas l'issu de la fin.

Citation:
Venez, venez, esprits qui assistez les pensées meurtrières ! Désexez-moi ici, et du crâne au talon, remplissez moi de toute la plus atroce cruauté ; épaississez mon sang ; fermez en moi tout accès, tout passage au remords. Qu'aucun retour compatissant de la nature n'ébranle ma volonté farouche et ne s'interpose entre elle et l'exécution ! Venez à mes mamelles de femme, et changez mon lait en fiel, vous, ministres du meurtre, quelque soit le lieu où, invisibles substances, vous aidiez à la violation de la nature. Viens, nuit épaisse, et enveloppe-toi de la plus sombre fumée de l'enfer : que mon couteau aigu ne voie pas la blessure qu'il va faire ; et que le ciel ne puisse pas poindre à travers le linceul des ténèbres et me crier : 'Arrête ! Arrête !'

c'est un chef d'oeuvre! (mais j'ai pas l'impression d'être très originale en disant cela). Mon seul regret, c'est sa brieveté : tout va vite, très vite et j'aurais aimé que quelques passages soient plus développés. C'est un bijou de folie et de violence, plein de poésie.
Les personnages m'ont beaucoup touchés : il y a une forme de démence qui parcourt la pièce, comme si la première apparition des sorcières chassait la raison. Macbeth en particulier, est émouvant, une marionnette dans les mains des femmes, qui se laisse mener, obéit à des prophéties auto-réalisatrices, gomme en lui (ou du moins le tente) toute forme de sentiment et de remords et se rend compte dans un moment de désespoir de la vanité des actions humaines.

C'est grandiose!!mais un petit conseil en anglais c'est bien plus enrichissant!
Revenir en haut Aller en bas
http://lesportesdeliandre.forumactif.org/forum
Ceridref
Apprenti Mage
Apprenti Mage
avatar

Masculin
Nombre de messages : 453
Age : 48
Demeure : Derrière l'étang des âmes perdues
Date d'inscription : 19/03/2012

MessageSujet: Re: Shakespeare, Macbeth   Mer 24 Juil - 0:36:04

Shakespeare, Macbeth... autant l'école m'a injustement éloigné de cet auteur, autant, cascadiennes Eliwen et Elda m'avaient donné envie de me plonger dans ses écrits, to be or not to be, la question a désormais une réponse et vers de nouvelles pages je fonce...grand père Shakespeare c'est quand même plus intéressant que le bulletin de naissance du royal baby...et grand mère Elisabeth qui a eu peur de louper ses vacances...
Revenir en haut Aller en bas
http://la-france-en-chansons.playtheradio.com
Fëfalas
Génie
Génie
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1249
Age : 24
Demeure : Hautmont de la vallée de la Stella Sanguis Immortalis
Date d'inscription : 25/09/2012

MessageSujet: Re: Shakespeare, Macbeth   Mer 24 Juil - 10:16:53

Waw... Macbeth de Shakespeare, çà doit être quelque chose ! Cela ne doit pas être dédié aux âmes sensibles...

To be or not to be, telle est la question...
Revenir en haut Aller en bas
http://les-derniers-anciens.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shakespeare, Macbeth   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shakespeare, Macbeth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shakespeare : Macbeth
» [Shakespeare, William] Macbeth
» Macbeth, une nouvelle adaptation de l'oeuvre de Shakespeare avec Michael Fassbender et Marion Cotillard
» Shakespeare, William - MacBeth
» Le château de l'araignée de Kurosawa (MacBeth) d'Akira Kurosawa 1957

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~~*La Cascade Enchantée*~~ :: ~~*La Bibliothèque Cascadéenne*~~ :: Livres :: Théâtre-
Sauter vers: