elfes fée celte médiéval nature fantastique fantaisy art tolkien robin des bois arthur merlin mélusine jeux de rôle costumes game of trone vampire sorciere licorne dragon magie bien etre ecologie légendes cheval antiquité histoire dessin livres films
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouille orc Times : chronique jeux vidéo : dragon quest!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Narcquos
Dragon Rouge
Dragon Rouge


Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 28
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Nouille orc Times : chronique jeux vidéo : dragon quest!   Jeu 5 Mai - 12:52:09

Me revoici me revoilà et vous revoici aussi pour un nouvel épisode des feux de la mort…heuuu non, c’est pas la bonne chaine…*zappe* Bienvenue pour les chronique jeux vidéos du nouille orc times… Ah voilà, là c’est bon.

Je tiens tout d’abord à m’excuser de mon retard mais les évènements de ces derniers jours m’ont quelque peu retarder…J’espère qu’ils n’affecteront pas mon article…

La dernière fois que nous nous sommes vu (oufti, ça fait déjà plus d’une semaine), je vous avais parlé de ce cher (si cher à mon cœur mais détesté par ma tête qui a surchauffé par moment) « the legend of zelda ».

J’avais tout de même oublié quelque chose que je vais définir dés à présent pour que l’on mette les choses au point :

Qu’attend t on d’un jeu d’aventure ou d’un rpg ? (liste non exhaustive, vous pouvez la remplir en commentaire si vous voulez).
Donc voici pour ma part :
- Une histoire à suivre / un background cohérent.
- Captivant.
- Un/des héros/personnages classe ou attachants.
- Un/des méchant(s) qui a /ont aussi la classe et un bon charisme.
- Un bon temps de vie.
- Une bonne fin.
- De bonnes musiques (ça aide).
- De la diversité.
- Graphismes
- Gameplay / méthode de jeu.
Voici donc les 10points sur lesquels je me baserai à l’avenir pour les jeux que je vous présente.

Je vais déjà commencer par faire ceux que j’ai de retard à savoir dragon stomper et the legend of zelda.

Alors dragon stomper :

- Une histoire à suivre / un background cohérent : le coup du druide qui se fait piquer l’amulette est bien pensée, sur le coup c’est réussi !
- Captivant : Bon mis à part quelques phases de farm, on se laisse assez bien entrainer.
- Un/des héros/personnages classe ou attachants : là par contre, malgré une histoire qui semble fantastique, un point blanc, c’est moche.
- Un/des méchant(s) qui a /ont aussi la classe et un bon charisme : mis à part le fait qu’on ne doive même pas le tuer, même si on peut…un dragon ça reste classe !
- Un bon temps de vie : pour l’époque les quelques heures de jeux sont très très acceptables.
- Une bonne fin : moui, là ça peut aller.
- De bonnes musiques (ça aide) : bon c’était de l’atari quand même…
- De la diversité : les monstres changent, les lieux aussi, les équipements aussi, donc bingo !
- Graphismes : pour de l’atari : c’est une vrai réussite !
- Gameplay / méthode de jeu. : le jeu se prend assez aisément en main, il y a pas à dire, c’est bon.

Bilan : 8/10! Vraiment un excellent jeu, rien à dire.

Ensuite voici The legend of Zelda.

- Une histoire à suivre / un background cohérent : mmmh là, c’était dur de comprendre l’histoire au début mais malgré tout on comprend le principe de la princesse kidnappée donc ça va et au fond, c’est plutôt bien trouvé.
- Captivant : quand on commence, on a beaucoup de mal de décrocher.
- Un/des héros/personnages classe ou attachants : le petit « elfe » descendant d’un grand héro, heu j’sais pas où ils ont été le chercher, mais pouvoir lui donner son nom, c’est super sympa et puis pour être attachant, il l’est ^^.
- Un/des méchant(s) qui a /ont aussi la classe et un bon charisme : heu là par contre, le gros sanglier, moi j’ai pas pu vraiment accrocher -_-.
- Un bon temps de vie : de ce côté-là, non seulement le jeu principal est assez long mais en plus après la fin, on peut encore continuer.
- Une bonne fin : a la fin, link retrouve zelda et dansent ensemble avec les tri forces...moui, bon ben au moins on peut recommencer le jeu.
- De bonnes musiques (ça aide) : elle est géniale et reste encore dans les mémoires.
- De la diversité : pas mal d’objets et de monstres différents, vraiment il y a pas à dire, c’est bien réussi aussi de ce côté là.
- Graphismes : c’est simple, mais beau et on n’en demande pas plus.
- Gameplay / méthode de jeu : tellement simple à prendre en main et à jouer et pourtant certaines énigmes ou certaines phases mettent un peu de piment à l’ensemble et rendent le tout vraiment parfait.

Bilan : 8/10 : encore un excellent jeu que j’ai vraiment adoré !

Voila pour la séance de rattrapage et à présent que diriez vous de passer à la suite ? Vous n’attendez que ça et je vous ennuie avec mes trucs ? Bon et bien alors allons y gaiement !

Lançons nous donc dans Dragon quest sorti en 1986 au japon et en 1989 en Amérique du nord mais avec le nom de Dragon warrior.

Et je vais commencer directement par faire mon troll…mais il se plaint tout le temps celui là, c’est pas possible…ET BHA OUI JE ME PLAINS !! Et sur quoi encore ? LE NOM !

Avec un nom comme Dragon quest ou dragon warrior…vous vous attendez à quoi comme héro ? Moi personnellement j’me dis, dragon quest : la quête du dragon…dragon warrior : le chevalier dragon ? Donc on va avoir une sorte de chevalier draconnique…FAUX ! Vous avez juste le descendant d’un héro qui se faisait appeler le chevalier dragon…et PAN dans les dents ! Mais alors pourquoi ce nom ? Tout d’abord…le grand méchant, mais il y a autre chose mais pour ça, il nous faut revenir en arrière…

Et commençons avec la création de Chunsoft, qu’est ce que chunsoft ? C’est une petite boite de création de jeux vidéos et oui encore une.

Elle fut créée en 1984 par Koichi Nakamura (non rien à voir avec un certain voyageur dans l’espace et le temps) après que celui-ci ait gagné un concours et un boulot chez Enix en 1982.

Lors de ce même concours, un autre candidat du nom de Yuji Horii se distingue et gagne un voyage à San Francisco, où il découvrira le plaisir des jeux de rôles et du monde de l’héroic fantasy et c’est à la suite de cela qu’il rejoindra la société de notre cher ami cité un peu plus haut.

Continuons notre voyage pour nous intéresser à un compositeur de musiques…oui de musiques, à savoir le (très) grand Koichi Sugiyama, ce cher diplômé en psychologie (nya ?) semble plutôt se passionné pour les sonorités que son réel métier et c’est en 1958 qu’il composera pour la première fois des musiques pour une chaine de télé et des jeux vidéos.

Mais ne nous arrêtons pas là, car je vois par ici un autre homme, un pecno que personne ne connait et dont tout le monde se fout mais j’vais quand même vous en parler parce qu’il faut bien même si, je le répète, ce n’est qu’un bouseux dont les œuvres n’ont marqué personne…Je crois qu’il s’appelle Akira…tori machin…Toriyama apparemment, pfeu, j’vous avais dit que j’en avais jamais entendu parler de ce type.

Il parait que ce type fait des manga…des trucs pas connu sans doute, attendez que je regarde sa fiche…pfff une gamine avec une caquette ailée… (http://college-de-vevey.vd.ch/eleves/sites-07/burim-901/images/dr-slump.JPG ) et un truc tout aussi peu connu…un gamin avec une queue de singe, des cheveux improbables…qui s’associe avec une gamine aux cheveux verts pour retrouver des boules oranges marquées par des étoiles pour faire apparaitre un dragon ? Mais il est fou d’avoir créé un truc pareil ? Ca n’avait aucune chance de marcher !! Comment ça s’appelle ? Dragon Ball… Bheu connais pas et j’pense que vous non plus…

C’est donc en 1984 que cet illustre inconnu crée la série tout aussi peu connue Dragon Ball.

Et c’est 2ans plus tard que Horii, Sugiyama et Toriyama vont s’associer afin de créer un jeu vidéo : Dragon quest ! Et maintenant vous pouvez comprendre pourquoi ce nom… (Ils ont un tout petit peu copier sur une des œuvres de l’un d’eux ^^).

Bon trève de plaisanterie pour au moins 10secondes…

Que se passe t il quand on associe un développeur qui a réussi à gagner un concours chez Enix, un compositeur talentueux et un designer de génie ? On obtient un des meilleurs rpg console qui soit tout simplement !

Et c’est donc de ce trio que naitra en 1986 dragon quest ! [/sérieux]

Pour ce qui est de l’histoire :

Il était une fois un pays où régnaient la paix et la tranquillité, le tout grâce à la boule de lumière gardée dans le château de Tantegel (POUR LE ROI ARTHUR !! heu je m’égare) par le roi Lorik MAIS dans ce monde enchanté est un homme solitaire vivant en reclus de la société, cet homme, alors qu’il se promenait dans une caverne tomba sur un dragon ! (rien que ça) et par on ne sait quel moyen, parvint à le maitriser et lui prendre ses pouvoir ! (on sait toujours pas comment il a fait).

Suite à cela, l’homme se fera appeler « dragon lord » ou « dragon king » (tout dépend de la version), et sera corrompu…Il décidera alors de voler la boule de lumière et, au passage, kidnapper la princesse du château…

Hola…Attendez…c’est quoi encore que ce bordel ? Qu’est ce qu’ils ont tous à kidnapper toujours la princesse ??? Bowser capture la princesse, Ganon capture la princesse, dragon lord capture la princesse…mais que les rois arrêtent d’avoir des filles, sérieux, là, ça peut plus continuer comme ça ! Toutes les misères des jeux vidéos sont causés par ces fichues princesses qui sont visiblement nées dans le seul but d’être kidnappées !

Bon, passons encore ça…

Nous sommes donc un jeune chevalier, descendant d’un lointain héro…oh…attendez…*regarde sa fiche précédente*…Link…descendant d’un grand héro…MAIS C EST PAS BIENTOT FINI NON ??? Pourquoi, en plus des princesses kidnappées, faut-il qu’elles soient secourues par des descendants de grands héros ? En quoi le fait d’être l’arrière arrière arrière arrière petit fils d’un héro fait de nous même un héro aussi ? C’est écrit où dans le livre de la vie ça ?

Bon…on va passer aussi…

Nous sommes donc le descendant d’un héro, se présentant au château dans le but d’aider le roi, de sauver sa fille et de récupérer la boule de lumière au passage afin de restaurer la paix, les oiseaux qui gazouillent et tout le tralala.

Nous commençons donc notre aventure dans le château, face au roi qui nous explique la situation.

La première chose à faire sera d’aller à la ville d’à côté pour aller acheter de quoi survivre dehors.

Il existe 3types d’équipements : l’arme, l’armure et le bouclier et bien évidement, au plus un équipement est bon, au plus il coute cher. Vous avez donc le choix entre plusieurs équipements au magasin qui évolueront dans chaque ville visitées, et vous pouvez prendre ce que vous voulez, tant que vous avez du pognon. Il existe également un marchand d’objets qui vendra entre autre des herbes qui restaurent la vie, des torches pour voir dans le noir et des écailles de dragon qui améliore notre défense.

Car oui, il existe en plus des objets permettant d’améliorer nos capacités.

Et voila comment faire une liaison foireuse vers le système de jeu ^^

Sachez tout d’abord que dans ce jeu, il faut choisir son action pour TOUT (sauf entrer dans une ville…) Vous voulez descendre ou monter des escaliers ? Il y a une commande, vous voulez parler à quelqu’un ? Une autre commande. Ramasser quelque chose ? Une commande. Bref tout est dirigé par des commandes.

Pour ce qui est du système de combat, nous avons cette fois, contrairement à Zelda un moyen d’évolution, c'est-à-dire qu’au fur et à mesure des combats, on gagne de l’expérience, avec cet expérience, des niveaux et avec les niveaux, on augmente nos capacités (à savoir notre puissance, notre vitesse de réaction, nos points de vie, nos points de magie) mais surtout on gagne des sorts, que l’on peut lancer par la suite.

Cela permet de devoir suivre un certain itinéraire mais surtout, ça nous obliger à farmer (passer du temps à tuer des monstres dans le but de gagner de l’or et de l’expérience) pendant des HEURES ! Et c’est là que le jeu perd un peu de son attrait.

Car autant les monstres sont magnifiquement faits (comme tout les décors en général d’ailleurs) autant devoir les tuer plus d’une centaine de fois, à force, ça énerve !

L’un des monstres les plus connus de dragon quest reste le slime ( http://www.generation-3ds.fr/wp-content/uploads/2011/03/DQ_Slime_2.jpg ) et d’ailleurs il restera comme une figure emblématique de DQ et sera là à chaque épisode de la série !

Pour les affronter, il faudra se promener dans la carte du monde et voyager de ville en ville (qui ne vous aideront pas vraiment dans la quête mais permettent de se reposer et d’acheter de l’équipement et des objets), les monstres apparaissent aléatoirement sur la carte lorsque vous vous baladez et vous pouvez choisir de fuir, attaquer, lancer un sort ou utiliser un objet.

Une fois que l’on aura massacré assez de bestioles, gagné assez de niveau, acheté assez d’équipement et qu’on sera bien enragé d’avoir perdu notre temps à ça, on pourra aller délivrer la princesse ! Et on s’apercevra que ce n’est que la moitié du jeu…ça par contre, on nous l’avait pas encore fait…

En effet, après cela, on peut recommencer notre exploration, nos combats, notre farming pour aller tuer le méchant dragon lord et récupérer la boule de lumière pour que les oiseaux reviennent gazouiller !

Nous allons donc aller dans son domaine, pour l’affronter, et il nous accueillera, si je me souviens bien, avec une petite question assez sympa : il nous demande si l’on veut diriger le monde avec lui !

Si l’on répond oui…le jeu s’arrête ^^, si l’on répond non, le combat commence !

Le boss se fait en deux partie, la première, c’est un mage et la deuxième un dragon, un vrai dragon (et là je reconnais qu’on s’est pas trop foutu de nous avec la pochette.

La pochette : http://static.tvtropes.org/pmwiki/pub/images/Dragon_Quest_2191.jpg (on voit que c’est du toriyama)
Le boss : http://i89.photobucket.com/albums/k202/bshirk/DQ1.gif

Je pense pouvoir dire que le dragon ressemble assez bien, pour une fois qu’on se moque pas de nous avec la pochette…

Bon par contre aux Etats-Unis… http://i89.photobucket.com/albums/k202/bshirk/DQ5-1.jpg là on se fout de nous ^^

Une fois le dragon vaincu, on rentre au château, acclamé par tout les gens, sans aucun monstre et avec un tout nouveau décor et on va épouser la princesse…ce qui ne fait pas cliché DU TOUT !

Pour en revenir aux graphismes en général, c’est très bien réussi et c’est un plaisir de jouer avec de si bons décors.
http://i89.photobucket.com/albums/k202/bshirk/DQ7.png
http://i89.photobucket.com/albums/k202/bshirk/DQ2.jpg

Bon le moment est donc venu de faire le bilan de ce jeu.

- Une histoire à suivre / un background cohérent : Bon même si on ne sait pas trop l’origine ni du héro, ni du méchant, l’histoire semble cohérente, on va dire à moitié…
- Captivant : le bémol de ce jeu reste le temps que l’on perd à tuer des monstres pour gagner de l’expérience et croyez moi, ça donne envie d’arrêter le jeu plus d’une fois.
- Un/des héros/personnages classe ou attachants : si l’on considère le fait qu’être le descendant d’un héro peut être classe, il l’est, sinon son côté mystérieux s’en charge^^.
- Un/des méchant(s) qui a /ont aussi la classe et un bon charisme : là, je le clame haut et fort : ENFIN UN BOSS AVEC DE LA CLASSE !!! Même si son passé est un peu ombragé, il faut bien reconnaitre que c’est l’un des meilleurs boss de fin que j’ai vu à l’époque, et je ne dis pas ça juste parce que c’est un dragon, mais vraiment parce que aussi bien en mage qu’en dragon, je le trouve classe.
- Un bon temps de vie : De ce côté-là, pas de problème, dommage que ce soit en partie du aux heures de farming chiant mais même l’ensemble du jeu en lui-même reste assez long.
- Une bonne fin : passer dans les villes, se faire acclamer par tout le monde et épouser la princesse, ça c’est de la bonne fin !
- De bonnes musiques (ça aide) : elles sont magnifiques, je sais que je n’en parles pas dans l’article mais c’est parce que je ne me focalise pas là-dessus mais si vous voulez les écouter, je vous le conseille grandement.
- De la diversité : le nombre d’équipements, d’objets, de sorts, de monstres rendent le jeu vraiment très intéressant et c’est vraiment réussi.
- Graphismes : je pense que je l’ai déjà dit et redit : Toriyama est un artiste et ce jeu est l’une de ses réussites !
- Gameplay / méthode de jeu : Ca peut sembler contraignant de devoir sélectionner une action à chaque fois que l’on veut faire quelque chose, mais l’idée est vraiment bien, ça nous évite de prendre un escalier que l’on ne veut pas et croyez moi, parfois, c’est utile. Pour le reste, ce jeu est vraiment très plaisant.

bilan : 8,5/10 : Ca vous étonne que ce soit ce jeu qui ait donné envie de jouer aux rpg à de nombreuses personnes ? Moi, la seule chose que je regrette, c’est qu’on ne l’aie pas eu en Europe.

Voila, je m’excuse encore une fois pour mon retard et j’espère que cette chronique vous aura plus, la prochaine fois, on passera à l’année suivante, 1987 pour parler du premier opus d’une des séries les plus connues et les plus diffusées : Final Fantasy.
Revenir en haut Aller en bas
Eldarissa
Gardienne de la Cascade
Gardienne de la Cascade


Féminin
Nombre de messages : 1661
Age : 37
Demeure : Je vis aussi sur les portes d'Eliandre et sur le Royaume des Chimères
Date d'inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: Nouille orc Times : chronique jeux vidéo : dragon quest!   Ven 6 Mai - 10:19:21

chic chic!!!!je t'attendais!!! j'adore cette chronique jeux vidéo et tes remarques pour lesquelles je suis d'accord!!!ne t'en fais pour les retard seul le résultat compte et donc merci pour ce partage!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://lesportesdeliandre.forumactif.org/forum
 
Nouille orc Times : chronique jeux vidéo : dragon quest!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouille orc Times : chronique jeu vidéo : premier post.
» Nouille orc Times : chronique jeu vidéo : E3 : fin (enfin)
» Nouille orc Times : chronique jeu vidéo : E3 : suite.
» La chronique jeux vidéo de Colt : Planetside II
» Nouille orc time : chronique jeux vidéos : Dune I

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~~*La Cascade Enchantée*~~ :: ~~*La Guilde des Artistes*~~ :: Gazette-
Sauter vers: