elfes fée celte médiéval nature fantastique fantaisy art tolkien robin des bois arthur merlin mélusine jeux de rôle costumes game of trone vampire sorciere licorne dragon magie bien etre ecologie légendes cheval antiquité histoire dessin livres films
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouille orc Times : chronique jeux vidéo : zelda arrive.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Narcquos
Dragon Rouge
Dragon Rouge


Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 28
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Nouille orc Times : chronique jeux vidéo : zelda arrive.    Mar 26 Avr - 22:37:41

Bonjour (ou bonsoir) à vous qui me lisez (pauvres fous).

Oui, je sais j’ai du retard, mais comme vous le savez ce week end, ça a été trolls&légendes et après ça a été Pâques et je me voyais mal écrire ma chronique en plein Mons expo, ou même au milieu du jardin avec les enfants qui courent pour trouver du chocolat (chocolat qui a fondu très rapidement d’ailleurs, satané soleil !), mais me voici et je voudrais commencer par remercier tout ceux (enfin surtout celles, vu l’infériorité numérique des hommes) grâce à qui j’ai passé un bon week end…même si j’en ai passé la majorité à chercher après elles et d’ailleurs pour la prochaine fois, je commande des laisses !

Bref maintenant que cela est fait et que tout le monde s’en fout, on va continuer avec autre chose dont la majorité des gens se fichent éperdument mais visiblement, ça en intéresse certains…

Résumé des épisodes précédents : alors que le général…heu non, c’est pas ça, voyons voir…Ah oui, d’un côté dragonstromper, le premier jeu vidéo d’aventure/rpg mais qui sombre totalement dans l’oubli à cause du crash des jeux vidéos et de l’autre côté Nintendo qui se lance dans tout les marchés du jeux vidéo et les fait ressortir de ce même crash, les deux en 1983 (pas de bol, fallait sortir le jeu un an plus tard…).

Bon vous vous rappelez que dans la première chronique je vous avais dit que Miyamoto (mario, zelda, donkey kong & co…) avait créé Donkey kong ? Bien sur que non, vu que je l’avais juste (à peine) survolé.

Mais rappelez vous cette phrase entre parenthèse : « (Non, pas celui qui se balade dans la jungle pour récolter des bananes, celui où il balance des tonneaux sur jump man…mais qui est jump man ? Un jour, vous le connaitrez sous le nom de Mario) ».

Bon maintenant, une nouvelle question vous taraude, j’en suis sur ! Mais pourquoi nous rappelle t il cette phrase qui n’a pas beaucoup d’importance ? FAUX !

Elle a une importance, et on va une fois de plus s’écarter du sujet principal mais comme c’est MA chronique, je fais ce que je veux.

L’importance réside dans le nom du héro : jump man…En quoi c’est important ? JUMP man !!! L’homme qui saute…Bon vous pigez toujours pas ? Et bien tout simplement parce que ce personnage saute comme son nom l’indique ! Comment ça c’est pas clair ? Et bien, essayez de trouver un jeu vidéo avant 1981 où un personnage saute et vous comprendrez bien vite que ça n’existe pas !

Et mine de rien, inventé le saut dans les jeux vidéos, ça en jette pas mal et il recommence en 1983 avec un jeu que peu de gens connaissent malgré qu’il a été quand même assez bien diffusé : Mario bros…non ce n’est pas ironique.

Qui connait Mario bros, honnêtement ?... bon, il y a plein de mains qui se lèvent en me parlant d’un barbu rouge qui prend des champignons et des fleurs, saute sur des tortues et des vilains champignons et va sauver une princesse d’un vilain dinosaure…et j’ai envie de dire…BOULETS !

Vous avez au moins raison pour le barbu rouge : un plombier italien pour être plus précis.
(Pour la petite anecdote, Mario n’était pas barbu à la base, il s’agit juste de la bouche qui a été mal interprétée et qui est devenue une moustache.)
Et vous avez aussi raison pour les tortues…mais c’est tout !
En effet, dans Mario bros, on joue Mario ou son frère Luigi dans les égouts de New York (allez savoir ce que deux italiens font comme plomberie à New York, faut croire qu’aux Etats unis, ils étaient en manque de plombiers à cette époque) qui doivent combattre les créatures qui y vivent.
Les créatures sortent de tuyaux et pour les éliminer, il faut leur sauter dessus (voir plus haut pour en comprendre l’importance et pourquoi c’est resté ainsi et que ça l’est toujours aujourd’hui), le jeu est divisé en plusieurs niveaux et les ennemis ont chacun des particularités.
On y retrouve les bien connues « tortues » (koopa), sur qui il faut sauter une fois pour les faire se tourner sur le dos (et rentrer dans leur carapaces dans l’avenir) puis une autre fois pour les faire valser et bousiller tout ce qui est dans le chemin, les crabes, qu’il faut rendre vulnérable en tapant deux fois par en bas, (oui dans Mario, vous tapez par en bas sur une brique, elle se soulève…) et des espèces de mouches…qui volent.
Il en existe d’autres mais, il n’est pas obligatoire de les battre ceux là…

(Image de Mario bros : http://idata.over-blog.com/4/04/82/95/dossiers-et-articles/mariobros.gif )

Bien maintenant que vous savez votre erreur, vous vous demandez…mais alors c’est quoi l’histoire de ce plombier mais qui doit aller sauver une princesse ? (Faudra tout de même me dire ce qu’avait fumé Miyamoto le jour où il a pondu ce scénario ?)

Et bien en 1984, un jeune homme de 24ans (oui je sais, c’est plus vieux que moi) postule chez Nintendo et se fait engager, son nom ? Takashi Tezuka, vous ne connaissez pas ? C’est presque normal car hélas, malgré le nombre de gros projets sur lequel il a travaillé (super mario bros, the legend of zelda, etc.) avec Miyamoto, il est souvent resté très effacé par rapport à son doyen.

Mais suite à son engagement et quelques petits travaux, il commence à travailler aux côtés de Miyamoto en reprenant le principe des sauts (je vous avais dit que c’était important), pour créer en 1985 : Super Mario Bros ! (oui il y a un super devant, c’est ça qui change tout le jeu).
(Image de super mario bros : http://www.geekandstyle.com/blog/wp-content/uploads/2010/11/super-mario-bros-titre.png )
Et là je pense que beaucoup de gens connaissent ce jeu par contre, celui du plombier italien et moustachu qui va sauver la princesse mais qui a chaque château ne trouve qu’un sale morveux (que l’on connaitra par la suite sous le nom de « toad ») qui nous dit que la princesse se trouve dans un autre château (la phrase deviendra même culte, car quand vous l’aurez vue quelques dizaines de fois, vous n’aurez plus qu’une obsession… tuer bowser(le vilain kidnappeur) et TOAD !!!!

(Image de la phrase mythique : http://blog.misato.es/wp-content/uploads/2007/12/sorry-mario.jpg )

On y retrouve de très beaux fonds malgré la vitesse de parcoure (le temps étant compté), on voit que les niveaux sont cherchés, les monstres sont assez variés et la maniabilité est parfaite.
Et comme je l’ai aussi dit une fois : c’est le jeu le plus vendu au monde après Wii sport (qui est vendu avec la wii donc, ça ne compte pas vraiment ^^).

Bien, maintenant que j’ai fait la parenthèse que je voulais, on peut aller un an plus tard et arriver donc en 1986 ! …ou pas.

Non, finalement, pas envie, j’ai plutôt envie de revenir encore une fois dans le passé, je trouve ça assez amusant finalement et puis on a déjà parlé de jeux de rôles dans le post précédent, on va pas faire que ça…Comment ça, c’est le sujet principal ? Le sujet principal, c’est MOI qui le décide non mais !

On revient donc quelques années en arrière en 1982 (ne croyez pas Wikipédia), pour assister à la création d’une petite entreprise nommée Enix, mais hélas, vu qu’ils ont fusionné avec Square plus tard, je n’ai pas beaucoup d’informations les concernant (et Wikipédia…n’allez pas voir, ou en tout cas, ne croyez pas les rares choses marquées).
Puis allons en 1983 (quelle grande année décidemment) pour la création de son cher ami : Square.
Fondé par Masafumi Miyamoto (il est bon d’être un Miyamoto au japon, presque autant qu’être un gary aux états unis), elle fusionnera en 2003 avec Enix pour former Square Enix mais ceci est une autre histoire.

Hey, vous voyez, je sais quand même faire court parfois, bon ok, j’ai mes raisons et la principale est que je vais détailler leurs jeux plus tard mais chuuuut !

Aller, on va arrêter un peu les détours pour un moment et on va revenir au sujet principal, qui rappelons le un peu, concerne les jeux de rôles et d’aventures sur consoles (et accessoirement sur pc). Mais ne vous en faites pas, on refera quelques retours en arrière plus tard…il y en a encore beaucoup à faire et tant de choses à dire que ce serait dommage de les oublier non ?

Bon je ne vais pas parler QUE des jeux d’aventures et RPG parce que si je ne fais que ça, ça va vous ennuyer et j’aime partager mes connaissances sur d’autres choses totalement inutiles, bien que tout le sujet n’en soit déjà qu’un vaste concentré…et j’en profiterai donc pour parler de certains jeux qui m’ont marqués (et qui ont surtout marqué ma pauvre âme sensible d’enfant tout mignon et tout gentil *gueule d’ange*).

Et donc allons en 1986 et cette fois ci, allons-y vraiment ! \o/ Et vous allez comprendre pourquoi j’ai fait tant de détour...car en 1986 Miyamoto (Shigeru, celui de Nintendo) et Tezuka s’allient de nouveau pour créer un nouveau projet, un jeu d’aventure cette fois : The Legend of Zelda.

On reprend le scénario de la princesse enlevée mais cette fois ci ce n’est pas par un gros dinosaure à pointes mais par…un homme sanglier… (http://starsmedia.ign.com/stars/image/article/105/1058306/big-boss-of-the-day-ganondorf-20100105010609823_640w.jpg )bon ok, ça fait pas top classe mais il changera dans l’avenir pour avoir vraiment la classe ! Et il répond au doux nom de Ganon.

Et au lieu d’envoyer un plombier barbichu, on envoie…un gamin ! Descendant d’un héro, certes mais un GAMIN ! Oui chez Nintendo, on n’est pas très inspiré pour ce qui est des héros…

Et il s’appelle… ! Non, c’est pas Zelda ! Zelda, c’est le nom de la princesse, contrairement à ce qu’ont pensé et ce que pensent encore pas mal de gens ! En fait, on lui donne le nom que l’on souhaite, ce qui est assez sympa (bien qu’après, il aura le nom de Link…).

On ne comprend pas trop pourquoi mais on doit récupérer des petits triangles pour en former un grand (en fait, il s’agit de la triforce mais, ce n’était pas encore très clair, du moins, moi j’avais pas tout compris, mais c’est peut être parce que j’étais pas doué…), il y en a 8 au total et donc 8chateaux à explorer avant d’aller dans le final pour combattre Ganon et sauver la princesse. Mais avant de les explorer, encore faut il les trouver et y accéder (ce qui est pas forcément gagné ^^).

On commence l’aventure face à une grotte dans laquelle nous attend un vieillard qui nous donne une épée en nous disant ceci : « c’est dangereux de partir seul, prends ceci ». … Si c’est dangereux d’y aller seul…pourquoi il ne vient pas avec nous ? En quoi une épée me rend moins seul ?

( http://pressstartbutton.fr/images2/Blog_Mad_Dog/Jolie_guerre_-_Zelda.png )

Bref, équipée de notre épée et d’un bouclier, nous partons pour l’aventure et les châteaux sont tous de plus en plus dur évidemment, les monstres vont des balanceurs de pierres aux chiens archers en passant par les chauves souris. Et pour pouvoir accéder à un certain château, il faut un certain équipement que l’on trouve dans le château précédent (enfin dans la majorité des cas), ça évite que quelqu’un aille commencer par le château numéro 8… Et à la fin de chaque château on reçoit un cœur supplémentaire (qui symbolise la vie du personnage).

On a accès à plusieurs objets en plus de l’épée (que l’on peut améliorer en court de partie) que l’on peut utiliser en switchant en fonction de nos besoins, tout comme les bombes, l’arc à flèche, le radeau, un boomerang etc.

On peut également acheter certains objets aux marchands à l’aide de cristaux (qui seront toujours la monnaie de Zelda) et il y a aussi des espèces de pari pour tenter de multiplier notre pécule.

Il existe pas mal d’endroits et d’objets cachés (même certains châteaux le sont…d’ailleurs le dernier est censé être caché mais il est indiqué par des flèches…).

Au final, on affronte Ganon dans son château : http://pressstartbutton.fr/images2/Blog_Mad_Dog/Jolie_guerre_-_Ganon.png et on sauve Zelda pour danser avec elle : http://pressstartbutton.fr/images2/Blog_Mad_Dog/Jolie_guerre_-_Princesse_Zelda.png .

Sauf que…ce n’est pas vraiment la fin ! Et non, on peut reparcourir le monde d’Hyrule (c’est le nom du monde dans the legend of Zelda) sauf que tout est mélangé, ce qui permet de « refaire » le jeu différemment.

Et en plus de ça, on a droit à des sauvegardes ! Ouai, ça n’en jette pas trop maintenant mais à l’époque, c’était le cas !

Bref malgré mes quelques critiques, j’ai passé des heures sur ce jeu sans m’ennuyer, parcourant et reparcourant le monde d’Hyrule avec plaisir et j’en garde un excellent souvenir et il m’arrive même d’y rejouer de temps en temps.

Et voila, je pense que je vais en rester là pour ce soir, j’espère que ça vous aura plu et que je me suis fait pardonné de mon retard. La semaine prochaine, on parlera de dragon quest et de final fantasy, alors soyez prêt, c’est du lourd aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Narcquos
Dragon Rouge
Dragon Rouge


Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 28
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Nouille orc Times : chronique jeux vidéo : zelda arrive.    Ven 29 Avr - 22:27:33

Alors voila, pour toi Grigan, une petite dédicace!


Revenir en haut Aller en bas
Elfy
Chevalier
Chevalier


Féminin
Nombre de messages : 211
Age : 23
Demeure : Linaewen
Date d'inscription : 13/09/2009

MessageSujet: Re: Nouille orc Times : chronique jeux vidéo : zelda arrive.    Ven 29 Avr - 23:07:58

On te pardonne ton retard, juste parce que c'est un sujet (enfin du moins la fin :p) sur Zelda !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://linaewen.discutforum.com/
Eldarissa
Gardienne de la Cascade
Gardienne de la Cascade


Féminin
Nombre de messages : 1661
Age : 37
Demeure : Je vis aussi sur les portes d'Eliandre et sur le Royaume des Chimères
Date d'inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: Nouille orc Times : chronique jeux vidéo : zelda arrive.    Sam 30 Avr - 9:42:01

Il n'y a point de folie à te lire!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://lesportesdeliandre.forumactif.org/forum
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouille orc Times : chronique jeux vidéo : zelda arrive.    Aujourd'hui à 21:11:37

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouille orc Times : chronique jeux vidéo : zelda arrive.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouille orc Times : chronique jeu vidéo : premier post.
» Nouille orc Times : chronique jeu vidéo : E3 : fin (enfin)
» Nouille orc Times : chronique jeu vidéo : E3 : suite.
» La chronique jeux vidéo de Colt : Planetside II
» Nouille orc time : chronique jeux vidéos : Dune I

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~~*La Cascade Enchantée*~~ :: ~~*La Guilde des Artistes*~~ :: Gazette-
Sauter vers: