elfes fée celte médiéval nature fantastique fantaisy art tolkien robin des bois arthur merlin mélusine jeux de rôle costumes game of trone vampire sorciere licorne dragon magie bien etre ecologie légendes cheval antiquité histoire dessin livres films
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Carnaval

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eïlém
Nymphe
Nymphe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2435
Age : 24
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Carnaval   Jeu 28 Jan - 18:44:23

Les fêtes du carnaval se perdent dans la nuit des temps, et si elles ont survécu aujourd'hui sous forme de bals et de déambulations masquées sur rythmes de danses ou pantomimes musicales, on oublie trop souvent leurs origines païennes et magiques.
Le mot carnaval n'apparaît qu'en 1268 dans le Dictionnaire de l'ancienne langue française de Godefroy. Mais il existait dans la Rome antique une déesse Carna, évoquée par Ovide dans Les Fastes, à qui l'on faisait des offrandes de lard et de purée de fèves.
Or, le "grand manger" du Mardi gras et autres festins accompagnant le carnaval est souvent composé de boeuf gras, de lard, de saucisses, de fèves. La période du Carnaval s'étend en fait sur une quarantaine de jours entre l'Epiphanie et le début du Carême. Le carême serait précédé de la quarantaine débridée du carnaval païen, ponctué de mascarades et de fêtes des fous. C'est un temps "hors du temps" où les valeurs sont inversées : les hommes se travestissent en femmes, les ânes sont revêtus de chasubles d'évêques dans les églises, les bouffons remplacent les rois.
Les déguisements et masques du carnaval accompagnent ces fêtes des fous. "Qui est fol est sage" disait-on alors. Il est également d'usage de fabriquer un mannequin de paille, le "géant du carnaval" qui sera porté joyeusement, avant d'être brûlé au bucher, dnas une sorte de rite propitiatoire.
Après les orgies carnavalesques suivront les pénitences du carême.
Revenir en haut Aller en bas
Doune
Gardienne de la Cascade
Gardienne de la Cascade
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3313
Age : 29
Demeure : Citée ardente
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Carnaval   Jeu 28 Jan - 19:59:49

hihihihi

une belle fête antique que ces sombres abrutis de catholique n'ont pas su abolir et ont du donc se l'accaparer.


je vous joint un travail que j'ai fait dessus.

Citation :



Qu’est ce ?

Fête costumée dans les rues et
maisons. La coutume veux que Le roi devient un humble habitant, que
le mendiant soit sacré roi du Carnaval. Chacun se promène masqué
ou grimé, et se cache derrière son masque pour faire ce qui lui est
interdit en temps normal. Il n'a pas lieu tous les ans à la même
date, car il est fixé par rapport à la date de Pâques, qui varie
en fonction du cycle de la Lune. Ce dernier mardi avant le début du
Carême est un jour de fête très célèbre dans certains pays : les
Carnavals les plus renommés ont lieu à Venise en Italie, à Rio au
Brésil, à Binche en Belgique, à la Nouvelle-Orléans en Louisiane
(USA) et à Nice en France.

Venise :

Attire aujourd’hui des foules venues
du monde entier pour participer à la fête, il a quelque peu perdu
son authenticité et son caractère vénitien. Inspiré par la
commedia dell'arte, le déguisement traditionnel est la longue cape
(tabarro), le masque blanc en carton bouilli (baouta) et le tricorne
ou le masque d'arlequin (son habit est coloré à losanges : au XVIe
siècle, loin d'être élégant, l'habit était simplement rapiécé
pour figurer les haillons d'un mendiant).

Toutes ces festivités, qui durent
désormais près d'un mois, avaient été supprimées dès la chute
de la république, soit à la fin du XVIIIe siècle au cours duquel
elles connurent pourtant une véritable apothéose, transformant la
ville en un gigantesque bal costumé.

Rio :
Durant les 4 jours qui précèdent le
mercredi des Cendres.

Il s'agit de l'événement touristique
le plus important de la municipalité de Rio. À la fin du XIXe
siècle, les cordões (littéralement, les cordons) font leur
apparition à Rio de Janeiro. Il s'agit de petits groupes qui
déambulent dans les rues de la ville, tout en dansant et en jouant
de la musique. Ces cordões sont les ancêtres des écoles de samba
modernes. En 1899, la première musique composée exclusivement pour
le carnaval voit le jour : "Ô Abre Alas" ("Oh, ouvrez
les allées"), de Chiquinha Gonzaga. Cet air a été écrit pour
le cordão (singulier de cordões) Rosas de Ouro (Roses d'or).

À cette époque, plusieurs tentatives
de modification de la date du carnaval eurent lieu : il s'agissait de
le transposer en hiver (de juin à août dans l'hémisphère sud),
afin d'éviter les "maléfices" d'un été trop chaud.
Cependant, aucune de ces tentatives n'a abouti.

Binche :
Le carnaval, proprement dit, se déroule
durant les jours dit Gras: le dimanche, le lundi et le mardi
précédent le Mercredi des Cendres.

La légende voulait que le Carnaval
remonte à 1549. Or, on parle déjà d'un Carnaval à Binche en 1395.
On le nommait Quaresmiaux ou Caresmiaux et l'on évoquait déjà le
Cras Dimence.

Pratique similaire.

La fête juive de Pourim célèbre
l'histoire d'Esther qui a sauvé les hébreux de Perse et de Médie
en contrant les projets d'Hamann qui voulait les exterminer. Pourim
est célébré chaque année durant le mois d’Adar qui tombe en
février ou mars (le calendrier juif étant un calendrier lunaire).
Pourim n'est pas une origine directe du Carnaval, mais procède du
même type de marche. On retrouve notamment le déguisement, la joie,
et surtout l'inversion des rôles et la possibilité de transgresser
les règles : « Pendant Pourim tout est permis », même certaines
transgressions d'une loi biblique " (Deut. XXII. 5).

En réalité certains rites de la fête
de Pourim ont été instaurés au Moyen-âge peu après
l'officialisation du Carnaval.

L’Halloween est une fête qui se
déroule dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre. Elle est fêtée
principalement en Irlande, au Canada, en Grande-Bretagne et aux
États-Unis. La principale tradition veut que les enfants se
déguisent avec des costumes qui font peur (squelettes, sorcières,
monstres, etc.) et aillent sonner aux portes en demandant aux
adultes, souvent eux aussi déguisés, des bonbons, des fruits ou de
l'argent en disant, dans les régions anglophones, Trick or treat!
(Des bonbons ou un mauvais sort !) ou simplement Halloween! D'autres
activités incluent des bals masqués, le visionnement de films
d'horreur, la visite de maisons « hantées », etc.

Halloween est une fête folklorique
anglo-saxonne, à laquelle certains prêtent une origine celtique,
basée sur la concomitance calendaire du 1er novembre, période de
l'antique fête religieuse celtique de Samain. Cette tradition a été
transportée en Amérique du Nord au XIXe siècle par les Irlandais,
les Écossais et autres immigrants.

Le principal symbole de l'Halloween est
la citrouille, remplacée quelquefois par un potiron, issu de la
légende irlandaise de Jack-o'-lantern : on le découpe pour y
dessiner, en creux, un visage, puis on place une bougie en son
centre.

Origine :

Sous le nom Carnaval on le connaît à
partir du moyen âge en Europe. Le Carnaval est propre aux peuples
latins, germaniques et nordiques. L'Eglise catholique dans sa volonté
de s'imposer comme seule religion, a dans un premier temps lutté
contre des pratiques qu'elle considère comme idolâtres, puis elle
les a progressivement récupérées et intégrées aux pratiques et
croyances catholiques. Il s’installe donc avec d’autres fêtes
chrétiennes au début du Moyen-âge.

Dans l'antiquité, on trouve de
nombreuses fêtes pendant lesquelles l'ordre établi est renversé
que ce soit dans la culture babylonienne ou dans la culture grecque
ou romaine. Ces fêtes se déroulaient principalement à la fin de
l'hiver pour célébrer le retour du printemps, de la fécondité et
le réveil de la nature

Dès le IIème siècle avant JC, il
existe une fête d'inversion des rôles et des pouvoirs dans
l'ancienne Babylone s'appelant les Sacées. Les Sacées étaient des
fêtes équivalentes aux Saturnales, les Sacées étaient données en
l'honneur de la déesse Anaïtis. Durant 5 jours les rôles étaient
renversés entre les esclaves et leurs maîtres. Lors des Sacées un
condamné à mort devenait roi pendant les fêtes avant d'être
exécuté.


Les Saturnales romaines étaient de
grandes fêtes célébrées à Rome pendant le solstice d'hiver en
l'honneur de Saturne dieu de l'agriculture et du temps. Comme dans
les Sacées babyloniennes, les Saturnales inversent les rôles entre
les esclaves et les maîtres. Durant 1 à 8 jours (selon les époques)
les esclaves devenaient les maîtres et tout était permis. Cette
fête symbolisait l'égalité qui existait à l'origine entre les
hommes. Un roi de pacotille était élu, puis vers le IVème siècle
de bruyantes mascarades étaient organisées à travers toute la
ville.

Les dionysies honoraient le dieu grec
Dionysos, dieu de la fécondité, du vin et de la végétation. Ces
fêtes se déroulaient à la fin de l'hiver pour célébrer le retour
du printemps. Cette fête durait 5 jours et après un défilé à
travers champs les cérémonies étaient consacrées au théâtre,
aux mascarades et aux mimes du mariage sacré de Dionysos et de son
épouse.

Ou encore, il y a une différence entre
le calendrier solaire et lunaire, durant ce laps de temps considérer
comme une erreur des dieux. Les gens du peuple prenant exemple sur
leur divinité faisaient tout à l’ envers.

Les origines sont controversées, sur
l'étymologique du mot Carnaval. Quelques théories font
remonter cette étymologie à "carrus navalis" (chariot
naval) qui prenait part à la fête romaine d'Isis, déesse
égyptienne adoptée par les romains et les grecs. D'autres
hypothèses font référence au mot latin "carnelevare",
composé de "carne" (viande) et de "levare"
(laisser, lever), ce qui signifie s'abstenir de viande. Au
XIIIe siècle, on connaissait déjà le mot italien
"carnevalo" d'où provient le mot actuel Carnaval.
Moins ambigu est le mot portugais "Entrudo" et le galicien
"Entroido" venus du latin "introitu", qui
signifie entrer dans le Carême et, par métonymie, le temps qui
précède le Carême, c'est-à-dire, le Carnaval. Ou une déformation
de carmina.

Scientifique :

Le carnaval représente véritablement
une période de divertissement en ce sens qu'elle divertit, détourne,
distrait l'individu de ses préoccupations quotidiennes et de son
existence bien réglée. Un exutoire de la pression de la société
pour l’individu. Le Carnaval est la négation du quotidien. Il
instaure un temps pendant lequel il est possible de s’affranchir
des règles et des contraintes du quotidien. Ainsi, il permet
d’outrepasser les règles morales et sociales.

Il exhibe des foules de couleurs.
Sorte de thérapie qui donne de l’espérance quand à une fin a
l’hiver.

Son
lien avec la théâtralité ?




Cette
fête à inspirer à notre culture de très belles œuvres :


Le Carnaval de Venise est aussi le
titre d'une œuvre musicale composée par Paul Agricole Génin, dont
le thème a donné lieu à de très nombreuses variations composées
notamment par Jean-Baptiste Arban, Liszt, Alamiro Giampieri, Paul
Jeanjean, etc. pour des instruments très variés (trompette,
clarinette, violon, piano... et même tuba !).

Par l'intermédiaire d'un bouquiniste
de Würtzbourg, Carl Orff entra, le jeudi 1934, en possession d'un
recueil de poèmes médiévaux, intitulé Carmina Burana. C'est en
1847 que le bibliothécaire de la cour de Munich Johann Andreas
Schmeller avait publié cette anthologie qui se base sur un manuscrit
probablement rédigé entre 1220 et 1250 en Styrie ou au Tyrol du
Sud, et qui fut découvert en 1803 au couvent de Benediktbeuren.
C'est également à Schmeller que l'on doit le titre du recueil,
Carmina Burana (Chants de Beuren). Le manuscrit contient, classés
par ordre thématique, plus de 200 chansons et poèmes en bas latin,
en moyen haut allemand et en vieux français, ainsi qu'un certain
nombre de strophes réunissant ces différentes langues. À côté de
scènes religieuses ainsi que d'attaques en règles contre la
décadence des mïurs et la corruption des pouvoirs publics et du
clergé, figurent des textes, qui célèbrent avec verdeur et
sensualité le plaisir de manger, de boire, de jouer et d'aimer. Carl
Orff avoua qu'en bon Bavarois, il s'était senti si profondément
touché par « le rythme entraînant et le caractère imagé de ces
poèmes, et tout autant par la musicalité riche en voyelles et la
concision unique de la langue latine » qu'il commença spontanément
à mettre en musique quelques pièces. Conseillé dans le choix et
l'étude des documents par l'archiviste Michael Hofmann, il ne se
contenta pas d'établir rapidement la structure du texte : « En
quelques semaines, toute mon Œuvre fut "jouable", de sorte
qu'au début du mois de juin, je pus me mettre en route pour aller
voir mon éditeur. Je n'avais pour base de mon exécution qu'un texte
tapé à la machine. La musique était tellement achevée et vivante
en moi que je n'avais pas besoin du soutien d'une partition. »



Sources :
Web :
http://tecfa.unige.ch/tecfa/teaching/UVLibre/0001/bin59/scarna.htm

http://www.teteamodeler.com/culture/fetes/carnaval1.asp

http://users.skynet.be/lotus/feast/carn0-fr.htm

http://www.carnavaldebinche.be/page.php?lang=fr&menu=1

Articles:
« Informations sur Carl Orff et
les Carmina Burana » Uwe Kraemer

Traduction : Odile Demange.








Revenir en haut Aller en bas
http://www.everyoneweb.com/Devaya/
Eïlém
Nymphe
Nymphe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2435
Age : 24
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: Carnaval   Ven 29 Jan - 21:07:15

Génial Eli !

20/20 ! ^^

J'adooore le paragradphe sur la musique, Carmina Burana, cette musique qui me fait rêver.

signé Mozarton.
Revenir en haut Aller en bas
Doune
Gardienne de la Cascade
Gardienne de la Cascade
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3313
Age : 29
Demeure : Citée ardente
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Carnaval   Sam 30 Jan - 14:54:39

merci Smile

quoi que je suis sur d'en avoir perdu en route non?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.everyoneweb.com/Devaya/
nolan
Jeune Elfe
Jeune Elfe
avatar

Nombre de messages : 291
Age : 59
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Carnaval   Jeu 29 Avr - 21:55:09

CHAPEAU ELI
Revenir en haut Aller en bas
Miette
Sage Elfe
Sage Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 359
Age : 41
Demeure : Au pied de l'arc en ciel
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: Carnaval   Mer 21 Nov - 11:37:00

Je joins à ce sujet, une petite photo que j'ai prise devant l'abbaye de Saint Guilhem le désert, dans le sud de la France. C'était à l'occasion d'un carnaval médiéval. Pour ce qui ne connaissent pas, la tradition très ancienne et païenne veut que l'on confectionne un personnage (fait de branchages et de chiffons) et qu'il soit brulé. Il symbolise tous les soucis et maux de l'année alors le bruler représente un moment libérateur et festif Smile
Sur la photo, on aperçoit des musiciens médiévaux. Très chouette à voir, surtout dans ce contexte. J'avais aperçu un sujet qui parlait de Saint Guilhem mais je ne l'ai plus retrouvé. C'est un lieu que je connais très bien et où je passe beaucoup de temps. A voir, il figure parmis un des plus beaux villages de France (mais c'est touristique l'été)

Revenir en haut Aller en bas
http://pupillespapilles.overblog.com/tag/les%20terres%20du%20mil
Doune
Gardienne de la Cascade
Gardienne de la Cascade
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3313
Age : 29
Demeure : Citée ardente
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Carnaval   Mer 21 Nov - 18:36:06

En belgique au printemps, on brule sur un buché fait des vieux sapins de noël une macrale ( une vielle sorcière). Ainsi on chasse l'hiver et les mauvais esprits :p. C'est pas si oublié que ça les vieux truc païen ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.everyoneweb.com/Devaya/
Eldarissa
Gardienne de la Cascade
Gardienne de la Cascade
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1663
Age : 37
Demeure : Je vis aussi sur les portes d'Eliandre et sur le Royaume des Chimères
Date d'inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: Carnaval   Mer 21 Nov - 19:21:49

On aime les vieux trucs comme tu dis!!
Revenir en haut Aller en bas
http://lesportesdeliandre.forumactif.org/forum
Miette
Sage Elfe
Sage Elfe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 359
Age : 41
Demeure : Au pied de l'arc en ciel
Date d'inscription : 11/11/2012

MessageSujet: Re: Carnaval   Mer 21 Nov - 21:15:42

Eliwen a écrit:
Ainsi on chasse l'hiver et les mauvais esprits :p. C'est pas si oublié que ça les vieux truc païen ^^
Tu as raison c'est bien cela que l'on chasse aussi lors des carnavals médiévaux, ça me revient en te lisant (on m'avait aussi parlé des soucis de l'année qui brûlent symboliquement) C'est l'idée d'un renouveau j'imagine Smile

Quand ma fille était toute petite, elle participait à un carnaval occitan où les enfants venaient voir brûler le "carnaval".
Il y a avait une chanson que je viens de retrouver:
...Carnaval es arribat
Fuma la pipa, fuma la pipa
Carnaval es arribat
Fuma la pipa sens tabat.

Fuma la pipa, fuma la pipa,
Fuma la pipa sens tabat
Fuma la pipa, fuma la pipa,
Fuma la pipa sens tabat...



Eliwen, j'ai entre-aperçu que tu faisais des costumes (mais je n'ai pas tout lu)
Participes-tu à des carnavals médiévaux? Et toi Eldarissa? Very Happy
Je suis tombée deux fois sur ce type de fête (notamment à Crémieux en Isère) et c'était magique!
Revenir en haut Aller en bas
http://pupillespapilles.overblog.com/tag/les%20terres%20du%20mil
Eïlém
Nymphe
Nymphe
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2435
Age : 24
Date d'inscription : 24/02/2009

MessageSujet: Re: Carnaval   Ven 23 Nov - 20:45:34

J'adore ces types de festivals !
Revenir en haut Aller en bas
l'ami du sanglier
Mage Guerrier
Mage Guerrier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 558
Age : 64
Date d'inscription : 28/07/2010

MessageSujet: Re: Carnaval   Ven 23 Nov - 20:58:25

Miette a écrit:


Je suis tombée deux fois sur ce type de fête (notamment à Crémieux en Isère) et c'était magique!


Tu est de l'Isère ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Carnaval   

Revenir en haut Aller en bas
 
Carnaval
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» gâteaux multicolores du Carnaval
» carnaval de Nivelles 2010
» CARNAVAL Disney
» Et le carnaval !!!
» beignets de carnaval

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~~*La Cascade Enchantée*~~ :: ~~*Autres Temps*~~ :: L'Acropole :: La Maison Ronde-
Sauter vers: