elfes fée celte médiéval nature fantastique fantaisy art tolkien robin des bois arthur merlin mélusine jeux de rôle costumes game of trone vampire sorciere licorne dragon magie bien etre ecologie légendes cheval antiquité histoire dessin livres films
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Et si le petit peuple avait réèlement existé...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aldarvarno
Dino
Dino


Masculin
Nombre de messages : 1501
Age : 34
Demeure : Entre Conflent et Quercorb, ou en Anjou !
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Et si le petit peuple avait réèlement existé...   Dim 22 Nov - 2:28:06

"Le 14 juin 1937, l'archéologue allemand Karl Heinrich Rubinstein, en mission près de Tollund, sort du fond d'une tourbière le cadavre incroyablement bien conservé d'un homme décédé depuis plus de six cents ans. L'individu découvert porte des vêtements paysans de laine, tels qu'on en portait en Europe aux XIV et XVI siècles. Selon toute vraisemblance, c'est en se livrant au braconnage que l'homme a péri enlisé (crime ou accident?). En effet, on a retrouvé près de lui un sac en toile de lin grossière, contenant une demi-douzaine de collets préparés, ainsi que trois lapins et un autre animal. De ce dernier, Karl Heinrich fait une description étonnante dans une missive postée de Copenhague et adressée au professeur Hans Suderwick, zoologue de renommée mondiale:

"... On penserait, de prime abord, à un primate ou à un lémurien d'une race inconnue. Si l'on y regarde de plus près, on s'aperçoit rapidement qu'il est tout à fait impossible de classer la créature dans l'une ou l'autre des deux familles [ ... ] L'animal porte un étrange bonnet orné de trois plumes de geai glissées sous une pièce d'or cousue à même la toile. La monnaie est française et frappée sous Louis le Hutin. Au cou, il porte un collier de cuivre rouge. Dans les oreilles sont passés plusieurs petits anneaux d'or. (La bête aurait elle été habillée par les hommes - des forains par exemple - et ne leur aurait-elle échappé que pour se prendre dans le collet du braconnier?).

"Anatomiquement parlant, le petit être n'a pas fini de m'étonner. En station debout il mesure 52 cm et semble fait pour se déplacer verticalement. L' ensemble du corps est dénué de poils, à l'exception du crâne. Les quatre membres sont fort longs comparés au torse, et présentent une curieuse disproportion entre l'avant-bras et le bras, comme entre la jambe et la cuisse. Les pattes antérieures sont pourvues de mains comportant quatre doigts, dont un pouce opposable. Les pattes postérieures se terminent par un pied semblable au nôtre, mais, toute proportion gardée, beaucoup plus grand et pourvu lui aussi de quatre doigts. "La tête est petite, de la taille du poing fermé d'un enfant de dix ans. Le sommet du crâne est fourni de cheveux qui ont dû être couleur du chanvre, et sont partiellement tressés (de la main de l'homme sans doute). Le front est bombé et droit chaque œil (mal conservé hélas) est protégé par une forte arcade presque dépourvue de sourcils. La cavité orbitale correspond en taille à celle d'un chat. Le museau est court (1,5 cm) et large (2,2 cm). Les narines semblent très mobiles. L'espace naso-labial est fendu dans l'axe du faciès, et vient recouvrir une mâchoire proéminente, ne laissant entrevoir que deux larges incisives et deux canines aiguës. De chaque côté de la tête se trouve une oreille surdimensionnée de forme ovoïde, ayant environ 4,5 cm de plus grand diamètre.La peau de l'animal, dans l'état actuel de conservation, a pris, comme celle de l'homme, une teinte noirâtre. Vous comprendrez, mon chez Hans, que je ne laisserai à nul autre que vous le soin d'observer la bête et que, quels que soient les risques que je doive encourir, je vais sans plus tarder me rendre à Berlin pour vous communiquer ma découverte..."

Le 19 juin 1937, moins d'une semaine après l'envoi de cette lettre, le professeur Rubinstein était arrêté par la police allemande, alors qu'il se préparait à quitter son domicile berlinois pour visiter son ami Suderwick. Déporté, Karl Heinrich se perdra à jamais dans la nuit des camps. L'appartement dans lequel se trouvait encore l'étrange animal fut mis sous scellés.Quelques années plus tard, tout le quartier fut écrasé sous les bombes alliées. De l'animal de Tollund (d'autres découvertes seront faites en ce lieu, dont un homme vieux de deux mille ans), il ne reste que la fameuse lettre.

"Le 8 septembre 1955, au cœur de la Forêt Noire, un autre archéologue allemand met au jour un gisement d'os en un lieu appelé Die Nacht. Les débris d'os examinés ne ressemblent à ceux d'aucun animal connu. Deux semaines plus tard, on découvre, à moins de dix mètres des os,une série de bases circulaires en terre cuite, qui pourraient être des restes d'anciens fours ménagers. Le 24 juin 1973, lors de fouilles au centre de la Bretagne, en un lieu dit Coat ar Noz (le Bois de la nuit), H. Kerisit découvre un autre gisement d'os et d'autres bases circulaires, en tout point semblable au site de la Forêt Noire.

La même année, l'égyptologue Youssef Karim ouvre ce qu'il pense être un sarcophage de chat. A sa grande stupeur, la momie est celle d'un animal ressemblant à la description faite par Rubinstein avant son arrestation.

Ce n'est, curieusement, ni un archéologue ni un zoologue mais un mathématicien qui aura l'idée de comparer les ossements trouvés dans les deux sites (que la toponymie rassemble) avec ceux de la momie du Caire. Les travaux sont menés par le professeur Emile Lavallier. En l'absence de crâne au Coat ar Noz comme à Die Nacht, le professeur se penche sur la très particulière articulation du genou. La conclusion est sans appel: il s'agit du même animal!

Ainsi donc une espèce animale totalement inconnue, existant dans la plus haute Antiquité,aurait survécu en Europe jusqu'à la fin du Moyen Age sans laisser aucune trace dans les textes ni dans la mémoire des peuples ?

L'implantation d'un village de vacances empêchant la reprise des fouilles en Forêt Noire, les efforts sont concentrés sur le Coat ar Noz. Cette fois-ci, c'est Pierre Cautelier qui entreprend les recherches. En moins d'un an de travail, Cautelier met au jour un ensemble de structures en forme de demi-sphère, et acquiert la conviction qu'il ne s'agit en rien de fours,mais bien plutôt d'habitations à l'échelle réduite, possédant chacune une cheminée centrale.

Dans l'état actuel des recherches, il est impossible de savoir si les habitations ont été construites de la main de l'homme pour abriter les étranges animaux, ou bien - mais cela bouleverserait bien des théories - si ce sont les animaux eux-mêmes qui les ont bâties.

Parallèlement à la poursuite de ces fouilles, un groupe d'étudiants en histoire a entrepris un travail de collectage de tous les documents en volume ou iconographiques pouvant représenter l'animal inconnu. Grâce à l'obligeance de Pierre Cautelier, qui a bien voulu nous laisser consulter les nombreux documents concernant cette affaire, nous avons pu faire revivre, à travers le petit peuple du Bois de brumes, ce qui a peut-être été la vie des habitants du Coat ar Noz. Il ne s'agit bien sûr que d'un travail d'hypothèse, et il passera sans doute beaucoup d'eau sous les ponts de la science avant que zoologues, archéologues et historiens confondus se décident à admettre que la momie du Caire est peut-être l'ancêtre des lutins de nos légendes. Pourtant...
F.B."


Bourgeon, les Compagnons du Crépuscule, en postface de la BD.
Revenir en haut Aller en bas
http://yomenie.forumzarbi.com
 
Et si le petit peuple avait réèlement existé...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PETIT PEUPLE
» Stratégie commerciale boutique "Le Petit peuple" à Metz
» Faut que j'vous raconte La Ronde des feux de Chaource 2011
» [Collection] [Edition] Roitelet
» Comment entrer en contact avec le petit peuple en 13 leçons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~~*La Cascade Enchantée*~~ :: ~~*Rêves*~~ :: Le Monde Féerique-
Sauter vers: