elfes fée celte médiéval nature fantastique fantaisy art tolkien robin des bois arthur merlin mélusine jeux de rôle costumes game of trone vampire sorciere licorne dragon magie bien etre ecologie légendes cheval antiquité histoire dessin livres films
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lancelot et la nuitée de la demoiselle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astrellys
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes


Masculin
Nombre de messages : 1182
Age : 34
Demeure : En tout lieu où galope une licorne...
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Lancelot et la nuitée de la demoiselle   Mer 4 Mar - 17:43:37

Il est une anecdote qui révèle grandement notre Lancelot. Elle se passe lors de sa quête pour délivrer Guenièvre de Méléagant. Un soir tombait et il était fatigué de sa chevauchée, le temps était gris et humide et il aspirait beaucoup à trouver un logis. C'est à ce moment qu'apparut une belle demoiselle, lui proposant le gîte à condition qu'il dormît avec elle. Lancelot essaya désespérément de trouver un arrangement différent mais rien ni fit, et il dut s'y résoudre.

La jeune femme l'accueillit dans son château et lui fit grand honneur, bien qu'il fût très pensif aux conditions de sa nuitée, et moins bavard encore qu'à son habitude très intériorisée. Après le repas, il sortit dans la cour, et regarda les étoiles, songeur. Le temps passa, il avait la rêverie facile, mais il dût affronter la suite. C'est à ce moment qu'un cri jaillit de la tour, celui de la demoiselle.

« Au secours ! »

Lancelot courut à l'origine des cris, et soudain il aperçut un capitaine couché sur la jeune femme, qui l'avait déjà à moitié dévêtue.

« Doux sire, c'est à vous de tenir votre promesse, sauvez-moi ! »

Le petit souci, était que Lancelot était en chemise, et ses armes se trouvaient ailleurs, il n'y avait pas le temps de les chercher. Or, il y avait deux chevaliers qui gardaient la porte avec de grandes épées, la lame au clair, et six hommes d'armes qui portaient tous de lourdes haches. Lancelot soupira et se jeta dans la mêlée, ce fut un beau capharnaüm, il évita les coups comme il pouvait et réussit à prendre une des haches, il se hissa alors sur une table et cria :

« Eh bien, venez ! Vous pourriez être cent maintenant que cela ne changerait rien à l'affaire ! »

Et c'est alors que la demoiselle se leva et ordonna à ces neuf gardes et chevaliers de les laisser. Lancelot haussa un sourcil, réalisant la situation, que c'était un coup monté par la jeune maîtresse des lieux. Mais de toute façon, sa courtoisie à l'égard de son hôte lui empêcha de la réprimander sur ce test, très discutable vu que plusieurs hommes avaient été sérieusement blessés et que lui même avait manqué de peu de l'être... Bon, il avait sa part de responsabilité aussi, car s'il n'avait pas rêvé si longtemps aux étoiles, la dite demoiselle n'aurait pas eu le loisir d'imaginer une telle remise à l'ordre.

Il se dirigèrent donc ensemble vers leur chambre et s'y couchèrent côte à côte. Pauvre Lancelot ! Une petite musaraigne se cognant le museau contre celui d'un chat n'en aurait pas été moins figée. C'est que Lancelot n'en menait pas large. Lui qui avait défié sans hésitation neuf gardes en armure quand il n'était qu'en chemise, se trouvait tout interdit. Bon, les mauvaises langues diraient que, distrait comme il était, il avait pu oublier qu'il était désarmé et en chemise quand il avait volé au secours de la demoiselle. Mais si vous connaissiez vraiment Lancelot, vous sauriez qu'il serait venu à son secours même face à vingt gardes. D'ailleurs il se serait jeté dans cette bataille en ne prenant probablement pas garde de compter, se faisant simplement la réflexion par la suite (ah oui, ils étaient vingt, quand même ?).

Mais revenons à notre scène... Au début, la demoiselle s'amusa beaucoup de voir ce grand et fort chevalier à sa merci, tout misérable, qui ne savait plus que faire. D'autant plus misérable qu'il ne se refusait pas par fidélité ou autres idéaux de ce genre, mais bien du fait de sa soif de pureté et de profondeur, qui seules pouvaient l'entraîner dans cette voie. Et comme il ne s'était pas encore réellement trouvé lui même, comme il n'arrivait pas vraiment à mettre de mots sur son aspiration et ses désirs, cela arrivait à le remuer, le troubler complètement dans de telles situations. Mais enfin, la demoiselle en fut un peu vexée, car elle était très belle et n'avait pas vraiment pour habitude de ne pas se faire désirer. Elle lui murmura donc que puisque sa compagnie semblait lui déplaire, elle le laisserait tranquille – et Lancelot put enfin dormir. Et la demoiselle, en définitive, en fut admirative, surtout après l'épreuve des gardes.

Tel est Lancelot... "Le plus parfait chevalier du monde", comme le dit la légende, avait pourtant ses faiblesses, dont celle d'être mis à mal par une simple demoiselle, à l'occasion. Fort heureusement pour lui, les Dames de la Table Ronde rejoignent sa sensibilité et savent le comprendre... Et il est profondément reconnaissant de voir son chemin uni aux leurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://souryami.eklablog.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lancelot et la nuitée de la demoiselle   Mer 4 Mar - 18:45:44

Je ne connaissait pas se passage.
il est donc aussi vertueux que celà notre bon Lancelot....

Oui , je sais qu'à plusieur reprise il se retint essayant de combattre son désir charnel....Et en ressorti vaincoeur, ce qui avouons le n'est pas facile, surtout lors que l'on se trouve allongé auprés d'une si belle dame qui s'offre a vous. Et célibataire qui plus est. Gloire donc à Lancelot.......

Mais si tu lis un jour le bouquin de Markale, Lancelot lors de ses épreuves qui longent sont chemin, passe dans les bras et les draps lol de plusieurs de belles dames.

Il faudrait lire les différentes versions pour en savoir un peu plus sur sa légendaire pudeur.........

MERCI à toi pour ce passage.
Revenir en haut Aller en bas
Aldarvarno
Dino
Dino


Masculin
Nombre de messages : 1501
Age : 34
Demeure : Entre Conflent et Quercorb, ou en Anjou !
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Lancelot et la nuitée de la demoiselle   Mer 4 Mar - 22:55:57

Mais dis nous ô Astrellys. Quelle est la source de cette anecdote? biggrinears
Revenir en haut Aller en bas
http://yomenie.forumzarbi.com
Astrellys
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes
Elfe qui murmure à l'oreille des Licornes


Masculin
Nombre de messages : 1182
Age : 34
Demeure : En tout lieu où galope une licorne...
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Lancelot et la nuitée de la demoiselle   Jeu 5 Mar - 12:06:46

Oh non, ce n'est pas de la vertu... Lancelot serait plutôt perdu dans un monde qui ne répond pas véritablement à ses aspirations les plus profondes, comme un voyageur en terre étrangère. Mais il ne cultive aucune vertu, il essaie juste de suivre cette aspiration.

En tous cas, ce Markale, je sens que je ne vais pas l'aimer lol. Pas Lancelot du tout du tout ça, grrrr. Je vais même être méchant et dire qu'il a sans doute déteint sur lui ses penchants propres, non mais.

Quant à la source, Alda ^^ Eh bien, c'est une anecdote qui fut assez bien retranscrite par Chrétien de Troyes, et que j'ai tenté moi même de retranscrire mieux encore.
Revenir en haut Aller en bas
http://souryami.eklablog.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lancelot et la nuitée de la demoiselle   Jeu 5 Mar - 15:47:59

En fait J. Markale explique que cette aventure homosexuelle serait d'aprés les écrits de Gauthier Map......

Donc, n'ayant pas ce manuscrit sous les mains, je me suis rabattu sur un bouquin totalement hors sujet car inventé de toute pièces par Markalle, un vrai roman quoi: La Fille de Merlin.

Que j'avais déjà lu et en surfant sur les chapitre j'en ais retrouver un où l'écrivain laisse libre cour à son imagination. Il en ressort qu'effectivement cet écrivaint à des penchants assez libres pour ce qui ait des scènes érotiques , et tout comme toi, j'ai l'impression qu'il laisse son esprit quelque peu obcédé par les désirs de la chair s'épancher un peu trop à mon goût, celà s'en ressent et me met mal a l'aise vis à vis de son inspiration et du bouquin lui même qui reste de bonne facture pour ce qui est de l'histoire romancée.

Ceci explique peût-être celà.

Enfin c'est la 1ere fois que je li que Lancelot est bisexuel lol je rigole, mais du coup mon héro préféré s'en prent plein le rattelier et ça me gonfle pas mal quand même.

nolan.


Dernière édition par nolan le Jeu 5 Mar - 22:30:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Doune
Gardienne de la Cascade
Gardienne de la Cascade


Féminin
Nombre de messages : 3312
Age : 28
Demeure : Citée ardente
Date d'inscription : 09/12/2006

MessageSujet: Re: Lancelot et la nuitée de la demoiselle   Jeu 5 Mar - 22:45:29

Heu.....

Au moyen age les homos se cachaient plus car c'était interdit. Non?

Par contre.... je ne suis pas d'accord. Va demandé aux grec! Au moment ou les femmes n'étaient que des objets.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.everyoneweb.com/Devaya/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lancelot et la nuitée de la demoiselle   Ven 6 Mar - 11:57:04

Je sais chère Eli, c'était une boutate, j'attendais une réaction de la part de nos gentes damoiselles, c'est fait LOL MDR.
Par contre hier soir, j'ai lu effectivement le passage cité en début de post, il suit en fait celui de l'aventure de Gahelot et Lancelot. Et là en effet, Markale dit bien que c'est par amour pour Guenièvre qu'il se refuse à la dame.....

La femme objet est srtout connue chez les latins et le pourtour de la méditerranée et bien sur les pays arabes et l'Afrique.
Pour ce qu conserne les pays celtes et scandinaves, surtout les celtes, où la femme était vraiment considérée. D'ailleurs il n'y a qu'à voir la reine Bouddica, une reine parmis d'autres. qui mena les hommes de sont pays à se soulever et a virer les romains par 2 fois.

VIVE LES CELTES ET LES FEMMES. La vie sans elles serait bien morne, d'ailleurs elle n'existerait pas.

Biz... aragorn01
Revenir en haut Aller en bas
Aldarvarno
Dino
Dino


Masculin
Nombre de messages : 1501
Age : 34
Demeure : Entre Conflent et Quercorb, ou en Anjou !
Date d'inscription : 28/01/2008

MessageSujet: Re: Lancelot et la nuitée de la demoiselle   Ven 6 Mar - 12:14:24

MDR la femme objet...mais ça existe encore ma chère eliwen..pour s'en convaincre il suffit de regarder un peu partout dans nos villes... c'est assez terrible d'ailleurs, et ça ne semble pas enrégression.

En tout cas, pour ce qui est de l'homosexualité, je pense serieusement que ça a toujours existé, mais pas plus chez les hommes que le femmes. Des enluminures du moyen-age mettent d'ailleur la chose sur un pied d'egalité en tant que faute.

et MDR désolé Nolan, mais à chaque fois, je lis Agarwaen lol, le sanglant.
Revenir en haut Aller en bas
http://yomenie.forumzarbi.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lancelot et la nuitée de la demoiselle   Aujourd'hui à 5:36:40

Revenir en haut Aller en bas
 
Lancelot et la nuitée de la demoiselle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» demoiselle en dentelle (bikono)
» Demoiselle du soir
» Demoiselle rousse
» Demoiselle C
» la demoiselle a lunette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~~*La Cascade Enchantée*~~ :: ~~*Rêves*~~ :: La Pierre Gravée-
Sauter vers: